Bourse

Sociétés

INVENTIVA bondit grâce à la Nash

AOF - 11 novembre 2020


(AOF) - Inventiva bondit de 8,7% à 12 euros, soutenu par une très bonne nouvelle. La FDA a autorisé la biotech française à ne lancer qu'une seule étude de phase 3 (la dernière avant une éventuelle commercialisation) pour lanifibranor, son traitement expérimental contre la Nash (cirrhose non alcoolique). Les autorités sanitaires américaines ont également confirmé qu'elle pourrait déposer une demande d'autorisation accélérée pour lanifibranor en cas de détermination d'un rapport bénéfice-risque positif démontré sur la base d'une analyse histologique intermédiaire au cours de l'étude de phase 3.

Dans ce cadre, l'héritière de la R&D des anciens laboratoires Fournier a précisé que les préparatifs de l'étude de phase 3 progressait conformément au calendrier.

Le groupe communiquera les détails de l'étude après la réception de l'avis règlementaire de l'Agence européenne des médicaments (EMA) attendu pour le quatrième trimestre 2020. Le lancement de l'étude de phase 3 est prévu au premier semestre 2021.

Compte tenu des retours favorables de la FDA sur son lanifibranor, Inventiva priorise. Elle a décidé de concentrer ses activités cliniques sur le développement du traitement de la Nash. Elle va donc étudier toutes les options possibles pour optimiser le développement de son deuxième candidat médicament en phase clinique, odiparcil, pour le traitement de la MPS VI, et suspendra durant cette période toutes les activités de R&D liées à la MPS (un groupe de maladies génétiques rares).

L'enjeu est d'importance. Inventiva a levé cet été plus de 100 millions de dollars sur le Nasdaq afin de financer l'étude de phase 3. Après l'échec de Genfit et les difficultés rencontrées par Intercept,  Inventiva se retrouve en pôle position pour devenir le "best in class" d'un marché estimé entre 20 et 35 milliards de dollars d'ici 2025/2026 selon les sources.