Bourse

Sociétés

IPSEN soutenu par UBS

AOF - 03 juin 2019


(AOF) - En hausse de 3,84% à 111 euros, Ipsen a signé la plus forte progression du SBF 120. Le titre du groupe pharmaceutique est soutenu par UBS. Le broker a relevé son opinion sur la valeur de Neutre à Achat et revu à la hausse son objectif de cours de 123 à 125 euros. L'enregistrement d'un générique au Somatuline (40% des ventes) en Finlande est depuis quelques temps le sujet de préoccupation des investisseurs, contribuant à la chute de près de 40% du titre depuis le quatrième trimestre 2018.

Pourtant observe l'analyse, le groupe est protégé par de très solides barrières à l'entrée en termes d'outils de production et les prévisions 2022 n'intègrent qu'un impact modeste de cette concurrence.

Par ailleurs, le Cabometyx pourrait réaliser davantage de ventes que prévu. UBS table sur 590 millions d'euros, le groupe, sur 400 millions et le consensus, sur 490 millions.

En outre, la spécialisation d'Ipsen sur le segment des maladies rares pourrait être plus rapide et lucrative que prévu alors que le consensus ne prend pas à compte les prévisions du palovatorene.

Au final, le courtier estime que le marché a bien intégré l'impact de la concurrence des génériques sur le Somatuline mais pas suffisamment le Cabometyx, et encore moins le palovatorene.

Fin avril, Ipsen avait confirmé ses objectifs financiers 2019 après la finalisation de l'acquisition de Clementia Pharmaceuticals, une biotech américaine à l'origine du palovarotène, une molécule ayant obtenu un statut de maladie pédiatrique rare et d'avancée thérapeutique majeure pour une maladie osseuse ultra-rare avec une approbation prévue en 2020.

Le groupe vise une croissance des ventes supérieure à 13%, à taux de change et périmètre de consolidation constants. Compte tenu du niveau des taux de change actuels, l'impact favorable sur la croissance des ventes à taux de change courant devrait être de l'ordre de +2%.

Ipsen cible enfin une marge opérationnelle des activités autour de 30% des ventes (hors investissement additionnels de croissance au sein du portefeuille de R&D).