Bourse

Sociétés

JACQUET METAL SERVICE pénalisé par le ralentissement de l'économie allemande

AOF - 14 novembre 2018

(AOF) - Jacquet Metal Service a reculé de 5,03% à 16,62 euros malgré la publication de résultats neuf mois solides. Le distributeur d'aciers spéciaux fait les frais des craintes des investisseurs concernant la santé de l'économie européenne, et notamment allemande. Le groupe dégage en effet 40% de son activité outre-Rhin. Or, le pays a traversé un trou d'air au troisième trimestre et les économistes s'interrogent sur ses perspectives. Au troisième trimestre, le PIB allemand s'est contracté (-0,2%) pour la première fois depuis le premier trimestre 2015.

Notamment en raison de l'exposition de Jacquet Metal Service à l'Allemagne, Oddo BHF a abaissé son objectif de cours sur le titre de 35 à 30 tout en réitérant sa recommandation d'Achat.

Malgré cette prudence, l'intermédiaire reste fondamentalement positif sur le dossier avec un positionnement résilient sur des métiers de niche, une excellente gestion des charges opérationnelles et le M&A attendu comme prochain catalyseur. Il juge de plus la valorisation du groupe attractive.

Jacquet Metal Service a enregistré sur les neuf premiers mois de 2018 un résultat net en progression de 41% à 52,4 millions d'euros.

L'Ebitda a progressé de 13,6 % à 94,1 millions d'euros, soit 6,5 % du chiffre d'affaires, contre 6,3% un an auparavant. Le chiffre d'affaires s'est établi à 1,438 milliard d'euros, en progression de 8,6 %.

Enfin, l'endettement net du groupe au 30 septembre 2018 s'élève à 238 millions d'euros pour des capitaux propres de 364 millions d'euros, soit un ratio d'endettement net (gearing) de 65,5 % (55,2 % au 31 décembre 2017).