Bourse

Sociétés

JCDECAUX: un troisième trimestre et des perspectives qui l'affichent mal

AOF - 06 novembre 2020


(AOF) - JCDecaux a fini parmi les plus forte baisses du SBF 120, reculant de 3,48% à 13,32 euros. Le spécialiste français a publié hier soir un chiffre d'affaires au troisième trimestre de nouveau en forte baisse, mais aussi inférieur aux attentes des analystes. Son activité s'est en effet repliée de 41,5% à 541,2 millions d'euros, ce qui représente une contraction organique de 37,9% alors qu'Oddo BHF anticipait -33%, Citigroup -36,5% et le consensus -31%.

Jean-Charles Decaux, le président du directoire et co-directeur général du groupe, constate que cette baisse organique "est inférieure à celle du deuxième trimestre 2020 (-63,4 %) mais reste fortement affectée par la pandémie de la Covid‑19. Cette amélioration a été tirée par la remontée des audiences urbaines post-confinement qui n'a toutefois pas été la même partout dans le monde."

Dans le détail, le chiffre d'affaires ajusté du Mobilier Urbain a reculé de 27,8% à 281,7 millions d'euros (-26,5% en organique. L'activité a bien mieux performé en France et dans le Reste de l'Europe qu'au le Royaume-Uni, en Amérique du Nord, en Asie-Pacifique ou dans le Reste du Monde grâce à de meilleurs niveaux d'audience dans les villes.

L'activité Transports a affiché un repli de 56,9 % à 172,6 millions d'euros (‑52% en organique), reflétant la forte diminution à l'échelle mondiale du trafic passagers en aéroport et dans les transports en commun à cause de l'épidémie de covid-19.

La division Affichage, elle, s'est contractée de 35,5% à 87 millions d'euros (-27% en organique), là aussi avec une performance moins mauvaise en France que de l'autre côté de la Manche.

En raison du reconfinement en Europe et du manque de visibilité, JCDecaux s'est abstenu de donne "une quelconque prévision pour le quatrième trimestre 2020."

Oddo BHF, qui a maintenu sa recommandation Neutre sur le titre avec un objectif de cours revu de 16,5 à 15,5 euros, table pour sa part sur une baisse de 39% en organique au dernier trimestre. Et ce, même s'il "semble probable que le mois d'octobre ait été plutôt correct". L'analyste a également revu à la baisse sa prévision d'EBITDA 2020 à 102 millions d'euros, contre 143 millions précédemment.

Citigroup a également maintenu sa recommandation Neutre en abaissant son objectif de cours à 14,6 euros. Compte tenu de l'impact du reconfinement et de l'importance du marché européen pour le spécialiste de communication extérieure, la banque anticipe désormais une chute organique de l'activité de 44% au quatrième trimestre, et un repli des marges opérationnelles de 55% cette année et de 26% l'an prochain.

Seul Deutsche Bank s'est montré un peu plus optimiste à long terme et a déclaré rester "constructif quant au potentiel de croissance structurelle du secteur". Mais si l'allemand a maintenu sa recommandation à Conserver, il a en revanche diminué de 4% sa prévision de chiffre d'affaires pour 2020.