Bourse

Sociétés

JOHNSON & JOHNSON bat le consensus et relève ses objectifs

AOF - 13 octobre 2020


(AOF) - Johnson & Johnson a dépassé les attentes de Wall Street au troisième trimestre 2020. Le géant de la santé a réalisé sur la période de trois mois close fin septembre un bénéfice net en hausse de106% à 3,5 milliards de dollars, ou 1,33 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 2,2 dollars par action, au-dessus du consensus qui le donnait à 1,98 dollar. Le chiffre d'affaires a progressé de 2,4% à 21,2 milliards. Le marché escomptait 20,2 milliards.

La croissance a été tirée par la pharmacie, dont les ventes ont augmenté de 5,6% à 11,4 milliards. Le chiffre d'affaires des fournitures médicales a reculé de 4,7% à 6,1 milliards en raison du ralentissement de l'activité lié au Covid-19.

Johnson & Johnson a relevé sa prévision de ventes annuelles de 81,2 à 82 milliards. Le BPA, hors éléments exceptionnels, est attendu entre 7,95 et 8,05 dollars. Il visait auparavant un chiffre dans une fourchette comprise entre 7,75 et 7,95 milliards.

Hier, Johnson & Johnson a été contraint de mettre en stand-by son étude clinique sur son potentiel vaccin contre le Covid-19 après le déclenchement chez un participant d'une maladie inexpliquée. Le laboratoire américain, qui mène une étude sur 60 000 patients, a rappelé que ce genre de pause dans une étude clinique n'était pas rare. Il s'est engagé dans un minutieux examen des données avant de reprendre l'étude. Début septembre, son concurrent AstraZeneca avait été, lui aussi, contraint de suspendre son étude après l'apparition d'une maladie inexpliquée au Royaume-Uni.

Depuis, les autorités sanitaires du Royaume-Uni, du Brésil, de l'Inde et de l'Afrique du Sud ont autorisé la reprise des essais d'AstraZeneca, bien que ceux-ci restent en suspens aux États-Unis, la FDA ayant élargi son enquête.

Actuellement, sept candidats vaccins sont testés aux Etats-Unis, sont quatre en phase finale.