Bourse

Sociétés

KAUFMAN ET BROAD affiche sa résistance et soigne ses actionnaires

AOF - 11 juillet 2019


(AOF) - Kaufman & Broad a progressé de 3,48% à 34,52 euros après la publication de résultats semestriels globalement conformes aux attentes et l'annonce d'un dividende solide. Sur les six premiers mois de l'exercice, le promoteur immobilier a réalisé un résultat net, part du groupe, en hausse de 1,9% à 38,5 millions d'euros grâce à la baisse de la fiscalité sur les sociétés. L'Ebit ajusté du promoteur s'élève à 67,7 millions, en baisse de 12,75%. La marge d'Ebit ajusté s'élève à 9,6%, contre 10% au premier semestre 2018.

Le chiffre d'affaires global s'établit à 703,8 millions d'euros (HT), en baisse de 9,4%.

Au 31 mai 2019, le backlog (carnet de commandes) Logement s'établit à 2,0264 milliards d'euros (HT), soit 18,8 mois d'activité. A la même date, Kaufman & Broad comptait 200 programmes de logements en cours de commercialisation, représentant 3 575 logements (217 programmes pour 3 527 logements à fin mai 2018.)

Kaufman & Broad a précisé ses perspectives pour l'ensemble de l'exercice courant.

Le chiffre d'affaires devrait s'établir autour de 1,5 milliard d'euros, avec une croissance de l'activité Logement d'environ 5% et un retrait de l'activité Tertiaire conformément aux attentes.

Le taux de marge brute devrait se maintenir autour de 19 % et le taux d'Ebit ajusté au-dessus de 9 %. Le résultat net part du groupe serait au moins égal à celui de 2018.

Fort de ces résultats et perspectives, le groupe prévoit le versement d'un dividende annuel d'au moins 2,50 euros par action. 

Plusieurs analystes ont salué cette publication. LCM a confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 53 euros sur le titre. Le broker reste convaincu par le groupe et sa capacité à garantir un généreux dividende (rendements de 7,5% au cours actuels), dividende que le groupe annonce d'ailleurs au moins stable sur cette année.

Oddo BHF a confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 42 euros sur Kaufman & Broad. Le broker souligne que si le momentum est peu porteur à court terme, il n'en demeure pas moins que le backlog du groupe reste très élevé permettant d'avoir une bonne visibilité sur les résultats des prochains semestres.

La profitabilité est maitrisée et la situation bilantielle extrêmement saine, poursuit le courtier.

Sur la base d'un dividende qui sera à minima de 2,5 euros, le rendement est attractif (environ 7,6%), conclut-il.