Bourse

Sociétés

KERING plus forte hausse du CAC 40 à la faveur de résultats 2019 solides

AOF - 12 février 2020

(AOF) - Kering (+6,27% à 598 euros) a clôturé en tête de l’indice CAC 40, soutenu par des résultats 2019 meilleurs que prévu. Le groupe de luxe a bénéficié au quatrième trimestre du dynamisme de ses deux principales marques, Gucci et Yves Saint-Laurent, la première générant 80% des profits de la société. Kering a cependant enregistré l’année dernière une baisse de 37,4% de son bénéfice net (part du groupe) à 2,31 milliards d’euros.

Cette baisse s'explique par une charge d'impôt exceptionnelle de 904 millions d'euros liée à l'accord fiscal conclu en Italie le 9 mai 2019 et par un effet de comparaison avec 2018, année au cours de laquelle il avait enregistré une plus-value nette de 1,18 milliard d'euros sur la cession de Puma.

En revanche, le résultat opérationnel courant a bondi de 19,6% à 4,78 milliards d'euros, permettant à Kering d'afficher une marge opérationnelle courante en amélioration de 0,9 points à 30,1%, un niveau record.

Quant au chiffre d'affaires, il s'est établi à 15,88 milliards d'euros, en hausse de 16,2% en publié et de 13,3% en comparable. En comparable, la croissance ressort à +13,3% chez Gucci et +14,4% chez Saint-Laurent.

UBS et Jefferies soulignent que les résultats ont dépassé les attentes. Gucci a enregistré une croissance interne de 10,5% au quatrième trimestre, supérieure de 2 points aux attentes. La griffe florentine a ainsi enregistré un résultat opérationnel courant dépassant le consensus de 30 millions d'euros. Yves Saint-Laurent a pour sa part affiché une croissance interne de 14% sur les trois derniers mois de 2019, à comparer avec un consensus s'élevant à 10,1%.

En tête du CAC 40 à l'ouverture du marché, Kering a réduit ses gains à la suite des commentaires de la direction sur la situation provoquée en Chine par le coronavirus, avant d'accroître ses gains dans l'après-midi. L'Asie Pacifique, hors Japon, a représenté un peu plus du tiers des ventes du groupe en 2019. Selon Reuters, le management a indiqué constater une baisse non négligeable de la fréquentation de ses magasins dans ce pays et précisé que la moitié de ses points de vente étaient fermés.