Bourse

Sociétés

LA FRANCAISE DE L’ENERGIE : bonne résistance de l'activité

AOF - 15 octobre 2020


(AOF) - La Française de l'Énergie a réalisé un résultat net part du groupe de 109 000 euros lors de son exercice 2019-2020 pour une raison comptable. La bonne maîtrise des charges opérationnelles a permis de baisser de 20% le coût de production du MWh du groupe par rapport à l'exercice précédent et d'afficher un niveau d'Ebitda solide à 1,057 million en dépit du manque à gagner sur la période. Ainsi, à périmètre comparable (hors éléments non récurrents enregistrés en 2019, l'Ebitda reste stable par rapport à l'an passé.

Durant l'exercice 2019/2020, La Française de l'Énergie a maintenu sa production à ses meilleurs niveaux au plus haut de la crise et a par conséquent enregistré une augmentation significative de ses volumes de production de gaz (+ 24%) et d'électricité verte (+ 35%) par rapport à l'an passé.

Ces excellentes performances opérationnelles ont permis au groupe de maintenir un chiffre d'affaires à 7,9 millions malgré la chute des prix du gaz (- 44% en 1 an) et de l'électricité en Belgique (- 6%) suite au ralentissement économique mondial.

A fin juin 2020, le groupe affiche une trésorerie de 3,8 millions et conserve intacte sa capacité d'investissement avec un ratio endettement net/fonds propres très conservateur de 29 %.

Fort d'une capacité de financement intacte, de nouveaux revenus sécurisés dès 2021 et de relais de croissance bien engagés, La Française de l'Énergie confirme son ambition d'atteindre un chiffre d'affaires annualisé de 35 millions et une marge sur Ebitda supérieure à 45% d'ici fin 2022.