Bourse

Sociétés

DASSAULT AVIATION : la Grèce entre dans le club Rafale

AOF - 14 septembre 2020


(AOF) - Les vents sont porteurs pour Dassault Aviation qui a décollé de 9,13% à 818,50 euros sur la place de Paris. Et pour cause : la Grèce a annoncé samedi son intention d’acquérir 18 avions de combat Rafale pour équiper son armée de l’air. Il s’agira de 12 appareils d’occasion et de 6 avions neufs. Si le calendrier de livraisons définitif reste encore à fixer, la Grèce souhaiterait la réception des premiers avions dès le second semestre 2021. Ce contrat est également une bonne nouvelle pour Thales (+4,34% à 68,82 euros) et Safran (+0,31% à 97,48 euros) qui participent au programme.

" Il s'agit de la première commande européenne à l'export pour l'avion français, vendu à l'Egypte, au Qatar et à l'Inde jusqu'ici, en plus de l'Armée française ", a commenté Invest Securities. Plusieurs pays européens ont, en effet, préféré par le passé le F-35 américain de Lockheed Martin.

Cette commande de Rafale intervient dans un contexte de tensions grandissantes entre la Grèce et la Turquie suite au lancement cet été par cette dernière d'une campagne de prospection gazière dans une zone contestée de Méditerranée orientale. A l'occasion de cette crise, Paris a apporté un soutien appuyé à Athènes.

La relation de l'armée de l'air grecque et de Dassault Aviation n'est pas nouvelle. Ainsi, la Grèce a commandé à Dassault Aviation 40 Mirage F1 en 1974, puis 40 Mirage 2000 en 1985 et enfin 15 Mirage 2000-5 en l'an 2000 (ce dernier contrat comprenant également la modernisation de 10 Mirage 2000 au standard 2000-5 avec une large contribution de l'industrie grecque).

Au final, Oddo BHF a réitéré sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 1 188 euros sur le titre Dassault Aviation, dans l'attente de la finalisation du contrat grec. Le broker évoque un supplément de valorisation de 25 euros par titre.