Bourse

Sociétés

FAURECIA pénalisé par une note d’analyste

AOF - 30 novembre 2018


(AOF) - Faurecia est le grand perdant d’une vaste note d’étude consacrée au secteur automobile par HSBC. En effet, le bureau a dégradé sa recommandation de Conserver à Réduire sur la valeur et abaissé son objectif de cours de 56 à 34 euros. L’expert estime que la faiblesse de la production automobile fait peser des risques sur l’objectif de free cash flow 2018 de l’équipementier automobile français. De plus, l’analyste juge les objectifs 2020 trop ambitieux au regard d’une croissance chinoise qui pourrait s’affaiblir.

 

Enfin, l'expert pense que l'acquisition du japonais Clarion est trop coûteuse, mal planifiée et comportera certains risques d'intégration. Rappelons que ce deal, annoncé fin octobre, valorise Clarion environ 1,1 milliard d'euros.

Sur la place de Paris, Faurecia a accusé le coup et a chuté de 7,14% à 34,06 euros. Mercredi déjà, le titre avait accusé le plus lourd repli du SBF 120 (-5,45%) dans le sillage d'une note de Bernstein. L'analyste avait alors initié la couverture du titre avec une opinion Sous-performance et un objectif de cours de 30 euros.

Ce désamour des analystes pour Faurecia se conjugue aux inquiétudes découlant de la guerre commerciale que livre les Etats-Unis au reste du monde. Cette semaine, Donald Trump a de nouveau brandi la menace de relever les droits de douane sur les voitures importées aux Etats-Unis.

Le G20 de Buenos Aires, qui s'ouvre aujourd'hui, sera l'occasion pour le président américain de dévoiler son jeu.