Bourse

Sociétés

LVMH : le goût du luxe est de retour

AOF - 16 octobre 2020


(AOF) - LVMH a bondi de plus de 7% à 432,60 euros, emportant le reste du secteur du luxe dans son sillage. Hermès a gagné plus de 2 4% et Kering, 4%. Les investisseurs saluent le fort rebond des ventes de Mode & Maroquinerie, la plus importante branche du groupe (50% du chiffre d'affaires ce trimestre), mais aussi la plus rentable. Les signes encourageants de reprise observés en juin se sont confirmés au troisième trimestre dans toutes les régions, en particulier sur deux marchés clefs, les Etats-Unis et l'Asie qui est à nouveau en croissance sur la période.

LVMH a enregistré un recul de 7 % à périmètre et devises comparables de ses ventes à 11,955 milliards d'euros au troisième trimestre. Une performance bien meilleure que prévu. Les analystes tablaient sur un repli de 11%.

Le leader mondial du luxe a profité de la nette reprise des ventes dans la Mode & Maroquinerie (+12% après -24% au premier semestre) grâce à Louis Vuitton et Christian Dior, mais également à des marques comme Loewe, Celine et Fendi. Le marché tablait sur une croissance nulle.

Les ventes des Vins & Spiritueux (11% des ventes totales), ont, elles, reculé de 3% après la chute de 23% du premier semestre. Là aussi, le géant du luxe surprend favorablement, le consensus visait une baisse de 8%. LVMH a profité de la forte reprise de son cognac Hennessy aux Etats-Unis.

En revanche, les autres activités, soit les montres/joaillerie, les cosmétiques et plus encore, la distribution sélective (ventes dans les aéroports) sont restées lourdement affectées par la crise sanitaire.

En termes de perspectives, le groupe a assuré que
dans un contexte très perturbé, il continuera de faire preuve de vigilance et de renforcer sa politique de maîtrise des coûts et de sélectivité des investissements.

Les analystes ont globalement bien accueilli cette publication à l'image de Société Générale, qui a confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 473 euros. Le broker continue d'apprécier la surperformance opérationnelle soutenue du groupe par rapport à ses concurrents dans la plupart de ses activités.

Jefferies a également maintenu sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 412 euros. Pour le courtier, cette publication rappelle à quel point, dans le luxe, la taille et le savoir-faire sont essentiels. 

Contre la tendance, Invest Securities a réitéré sa recommandation Neutre. Le broker le répète, réduire la pandémie à un simple accident de parcours pour le luxe, est un raccourci par rapport à un cycle inédit qui aurait dû fragiliser davantage les fondations d'une évaluation tendue.

Selon lui, le retour à une normalisation de la croissance sur les niveaux de 2019, est encore loin. Enfin, rappelle-t-il, si "le cluster chinois fonctionne effectivement à plein régime, il peine à compenser l'absence de relais sur les marchés de flux toujours soumis à la diète par la crise sanitaire".