Bourse

Sociétés

La valeur du jour à Paris SUEZ/VEOLIA : le dossier se complique

AOF - 18 janvier 2021


(AOF) - Suez gagne plus de 3% à 17,465 euros tandis que Veolia cède 3,2% à 22,39 euros après un nouveau rebondissement dans le feuilleton du projet de fusion des deux groupes. Hier, Suez a indiqué soutenir l'offre d'Ardian et de GIP (Global Infrastructure Partners) visant à contrecarrer l'OPA hostile de Veolia. Selon le groupe, l'irruption de ces deux " chevaliers blancs " permet de trouver une solution amicale et rapide à la situation créée par l'intention d'offre de Veolia.

Suez évoque l'existence de plusieurs scénarios, dont une OPA d'Ardian et GIP sur 100% de son capital au même prix que l'offre de Veolia, soit 18 euros par titre.

La réponse du numéro un mondial des services à l'environnement ne s'est pas fait attendre. Il ne cèdera pas les 29,9% qu'il possède au capital de Suez qui ne sont pas et ne seront pas à vendre. Au contraire, ils " constituent la première étape de la construction inéluctable et sous contrôle français du champion mondial de la transformation écologique ".

Pour autant, le PDG Antoine Frérot s'est dit toujours " ouvert à la discussion avec le conseil d'administration de Suez " mais " dans le cadre du projet envoyé la semaine dernière " qui est inchangé depuis le rachat des parts d'Engie dans Suez.

L'objectif de Suez, Ardian et GIP n'est, semble-t-il, pas de lancer une bataille boursière mais d'éviter le démantèlement de Suez et d'en maximiser la valeur. Ils proposent à Antoine Frérot de se mettre autour d'une table afin de déterminer les contours d'un accord afin de conserver deux champions français des services à l'environnement. A l'heure qu'il est, cette initiative, encore très floue, renforce un peu plus l'incertitude autour de l'avenir de Suez tout en compliquant les projets de Veolia. Affaire à suivre...