Bourse

Sociétés

La valeur du jour à Paris VALLOUREC durement sanctionné

AOF - 15 novembre 2019


(AOF) - Vallourec chute de plus de 7% à 2,41 euros malgré des résultats trimestriels en amélioration. Les investisseurs prennent prétexte de l'absence de prévisions chiffrées pour prendre leurs bénéfices sur un titre qui affiche encore un bond de 50% depuis le début de l'année. Par ailleurs, UBS observe dans une note que le résultat brut d'exploitation a bénéficié d'une reprise de provision. En excluant, cet élément, l'indicateur ressort à 73 millions, soit légèrement inférieur au consensus.

Le fabricant de tubes sans soudure en acier destiné à l'industrie pétrolière a réduit au troisième trimestre sa perte nette à 60 millions d'euros contre -92 millions un an plus tôt. Le résultat brut d'exploitation a pratiquement doublé à 84 millions tandis que le chiffre d'affaires a progressé de 10% à 1,6 milliard.

Par ailleurs, le flux de trésorerie disponible est positif : 26 millions d'euros, contre -153 millions d'euros au troisième trimestre 2018.

Compte tenu des tendances actuelles sur le plan économique et sur ses marchés, le groupe a confirmé ses objectifs pour l'exercice 2019.

Il vise ainsi une forte croissance du résultat brut d'exploitation, avec au second semestre la confirmation de la génération de résultat brut d'exploitation réalisée au premier semestre.

Contre la tendance, Jefferies a relevé son objectif de cours de 2,6 à 2,75 euros tout en réitérant sa recommandation Conserver sur Vallourec.

Le broker a salué un résultat brut d'exploitation légèrement supérieur aux attentes, la réalisation d'un flux de trésorerie disponible positif et  la légère baisse de la dette (2,104 milliard au 30 septembre, contre 2,11 milliards au 30 juin 2019). Selon l'analyste, cette publication est de nature à rassurer sur la capacité du groupe à respecter son covenant.