Bourse

Sociétés

La valeur du jour à Wall Street ABBVIE s'offre le roi du Botox pour 63 milliards de dollars

AOF - 25 juin 2019


(AOF) - AbbVie chute de 14% à 67,38 dollars après l'annonce du rachat d'Allergan, le fabricant du Botox, pour environ 63 milliards de dollars. Les investisseurs semblent juger le prix de l'opération trop élevé. Le laboratoire américain a mis sur la table 188,24 dollars par action Allergan, soit une prime de 45% par rapport au cours de clôture lundi. L'offre comprend 0,8660 titre AbbVie et 120,30 dollars en numéraire. Si AbbVie est malmené, Allergan en revanche bondit de 27% à 164,55 dollars pour se traiter 12,5% au-dessous de l'offre d'Allergan.

Les marchés réagissent donc mal de prime abord à cette mégafusion. Pourtant, la transaction semble avantageuse pour les deux parties.

Abbie regorge de cash grâce au succès de son traitement Humira contre l'arthrite. Il s'agit du médicament le plus vendu au monde avec un chiffre d'affaires annuel de plus de 18 milliards de dollars.

Pour autant, cette manne est amenée à s'épuiser. Les brevets de l'Humira tomberont prochainement dans le domaine public.

Dans ce cadre, le rachat d'Allergan permet au géant américain de donner un coup de lifting à son portefeuille de produits avec des traitements prometteurs dans la dermatologie et l'ophtalmologie. De plus, il s'offre le leader incontesté de l'esthétique médicale avec le célèbre Botox.

De son côté, Allergan était à la peine en Bourse. Depuis 2016 et l'abandon de son rachat par Pfizer pour 160 milliards de dollars, le groupe a perdu environ la moitié de sa valeur en Bourse. En outre, il affronte une concurrence croissante dans l'esthétique médicale.

L'opération devrait être finalisée début 2020. Selon AbbVie, elle permettra d'augmenter de 10% le bénéfice par action ajusté dès la première année pleine après sa conclusion.