Bourse

Sociétés

La valeur du jour à Wall Street - ADOBE : réactions positives à ses résultats

AOF - 13 décembre 2019


(AOF) - Adobe (+4,83% à 320,74 dollars) décroche la seconde plus forte hausse de l’indice S&P 500 à la faveur de résultats de qualité. Selon JPMorgan, les investisseurs ont été rassurés par la performance du segment Digital Experience (marketing), qui avait déçu le trimestre précédent. Ses ventes ont bondi de 24% à 859 millions de dollars, soit 1% de mieux que les attentes. « Il ne s'agit pas d'un changement massif, mais d'une amélioration et cela devrait apaiser certaines craintes et soutenir le titre », commente JPMorgan.

Au quatrième trimestre, clos fin novembre, le bénéfice net de l'éditeur de logiciels d'édition et de marketing s'est établi à 851,86 millions de dollars, ou 1,74 dollar par action, contre 678,24 millions de dollars (1,39 dollar par action) un an auparavant. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 2,29 dollars, ce qui est supérieur au consensus FactSet s'élevant à 2,26 dollars.

Le chiffre d'affaires a, lui, progressé de 21% pour atteindre le niveau record de 2,99 milliards contre 2,97 milliards attendus par Wall Street. Les revenus digitaux récurrents annualisés ont atteint 8,4 milliards, en progression de 539 millions de dollars sur le trimestre.

UBS a relevé son objectif de cours de 330 à 360 dollars et confirmé sa recommandation d'Achat sur Adobe après l'annonce des résultats trimestriels. Le bureau d'études souligne qu'aussi bien les bénéfices, les revenus que les revenus récurrents annualisés ont dépassé les attentes.

Sur le nouvel exercice, le groupe cible un revenu de 13,15 milliards de dollars et un bénéfice par action ajusté de 9,75 dollars. Le marché vise respectivement 13,16 milliards de dollars et 9,76 dollars. Le groupe table par ailleurs sur 1,55 milliard de dollars de nouveaux revenus digitaux récurrents annualisés.

Au premier trimestre, le groupe vise un revenu de 3,04 milliards de dollars et un bénéfice par action ajusté de 2,23 dollars. Le marché vise respectivement 2,23 dollars et 3,08 milliards de dollars. Le groupe table par ailleurs sur 360 millions de dollars de nouveaux revenus digitaux récurrents annualisés.