Bourse

Sociétés

La valeur du jour à Wall Street APPLE veut concurrencer Tesla dans la voiture électrique et autonome

AOF - 22 décembre 2020


(AOF) - Apple domine une nouvelle fois le Dow Jones de la tête et des épaules grâce à un gain de 4,62% à 134,15 dollars après +1,24% hier, alors que l'indice phare de Wall Street a du mal à se sortir du marasme ambiant. La firme à la pomme bénéficie des révélations de Reuters, hier soir, sur son projet de se lancer dans la construction de véhicules électriques dès 2024, véhicules qui intègreraient ses propres technologies de batteries. Apple chercherait ainsi à faire de la concurrence à Tesla, qui perd encore 1,9% aujourd'hui, après -6,5% hier pour sa première au S&P500.

Le projet d'Apple, baptisé Titan, a été lancé en 2014 et a connu un parcours chaotique jusqu'en 2018, lorsque celui-ci fut relancé par le retour de Doug Field, un ancien du groupe aussi passé par Tesla, rapporte Reuters citant des personnes proches du dossier.

La nouvelle technologie utilisée par le géant de la tech serait "susceptible de diminuer 'radicalement' le coût des batteries et d'augmenter l'autonomie des véhicules', ajoute l'agence de presse. Elle consisterait en une "conception 'monocellulaire' inédite permettant de libérer de l'espace au sein de l'équipement et donc d'y intégrer davantage de matériaux actifs, ce qui augmenterait l'autonomie de la voiture".

Une autre technologie serait également à l'essai, celle des batteries dites lithium-fer-phosphate, "moins exposées à une surchauffe et donc plus sûres que les autres batteries lithium-ion".

Reuters évoque aussi les progrès d'Apple dans la conduite autonome. Selon les sources citées, la firme de Cupertino pourrait s'appuyer sur un partenariat avec un constructeur automobile, se contentant de fabriquer et équiper les véhicules en système autonome "plutôt que de vendre des voitures sous sa propre marque".