Bourse

Sociétés

La valeur du jour à Wall Street - Banques : la Fed maintient sa pression sur la rémunération des actionnaires

AOF - 01 octobre 2020


(AOF) - Sans être totalement mises au régime sec, à l'instar des établissements européens, les banques américaines vont devoir continuer de favoriser leur bilan relativement à la rémunération de l’actionnaire au quatrième trimestre. En Bourse, cette annonce, qui n’est pas une véritable surprise, se traduit par une baisse de 0,73% à 199,51 dollars de l'action Goldman Sachs tandis que le titre JPMorgan grappille 0,01% à 96,37 dollars.

En raison de l'incertitude économique persistante liée au coronavirus, le Conseil de la Réserve fédérale a annoncé mercredi qu'il prolongerait pour un trimestre supplémentaire plusieurs mesures visant à garantir que les grandes banques maintiennent un niveau élevé de capitaux.

Au quatrième trimestre, les grandes banques - celles dont les actifs dépassent 100 milliards de dollars - se verront interdire de procéder à des rachats d'actions. En outre, les paiements de dividendes seront plafonnés et liés à une formule basée sur les résultats récents.

En juin, la Fed avait interdit aux banques de distribuer au troisième trimestre un montant de dividendes supérieur au niveau de bénéfice net moyen des quatre trimestres précédents.

Elle souligne que la position en capital des grandes banques est restée solide au cours du troisième trimestre. De nouveaux tests de résistance sont prévus ce trimestre, dont les résultats seront publiés avant la fin de l'année.