Bourse

Sociétés

La valeur du jour à Wall Street BEST BUY n'est pas orienté à l'achat malgré ses bonnes ventes

AOF - 24 novembre 2020


(AOF) - Les investisseurs vendent massivement le titre Best Buy aujourd'hui à Wall Street, qui perd 6,28% à 114,42 dollars, bon dernier de l'indice S&P500. Pourtant, la chaîne de magasins d'électroménager et d'électronique a publié en pré-ouverture des résultats trimestriels largement au-dessus des attentes des analystes. En effet la firme de Minneapolis a enregistré un BPA ajusté de 2,06 dollar, en hausse de 82% sur un an et 35 cents au-dessus du consensus FactSet, et un chiffre d'affaires de 11,85 milliards (+21,4%), contre 11 milliards attendus.

Best Buy a enregistré une croissance des ventes à périmètre comparable de 23% au niveau mondial, dont de 22,6% aux Etats-Unis. Pas étonnant lorsque l'on sait que 92% de son activité est réalisée sur son marché domestique. En effet, le distributeur a décidé au cours du troisième trimestre de cesser ses activités au Mexique, une décision qui lui a fait passer des charges de restructuration de 111 millions de dollars.

"Nos ventes en comparable ont connu une croissance remarquable de 23 % grâce à nos capacités uniques, notamment notre expertise en matière de chaîne d'approvisionnement, notre modèle d'exploitation flexible des magasins et notre capacité à passer rapidement au numérique, pour répondre à une demande clairement élevée de produits qui aident les clients à travailler, apprendre, cuisiner, se divertir et se connecter chez eux", a déclaré Corie Barry, le CEO de Best Buy.

En effet, les ventes de produits électroniques, particulièrement recherchés en cette période de confinement et de télétravail ont de nouveau affiché une croissance spectaculaire: +47% pour l'informatique et la téléphonie mobile, et +29% pour les autres appareil électroniques.

En ce qui concerne le e-commerce, sa croissance aux Etats-Unis a été de 173,7%.

La société a également annoncé le versement d'un dividende trimestriel de 55 cents par action, payable le 5 janvier prochain aux actionnaires enregistrés au closing du 15 décembre.

La contre-performance du titre en bourse aujourd'hui pourrait donc s'expliquer essentiellement par des prises de bénéfices. Depuis le début de l'année, le cours de l'action Best Buy a grimpé de près de 40%, et les récentes nouvelles sur les candidats vaccins contre le covid-19 ont incité les investisseurs à délaisser les gagnants de la crise sanitaire au profit des actifs sous-évalués ou aux perspectives de croissance plus attrayantes.