Bourse

Sociétés

La valeur du jour à Wall Street - BROADCOM : Bruxelles enterre la hache de guerre

AOF - 07 octobre 2020


(AOF) - Accusé de pratiques anticoncurrentielles en 2019 par la Commission européenne, Broadcom a vu ses engagements visant à y remédier, acceptés par cette dernière. En Bourse, l’action du fournisseur de circuits intégrés destinés aux appareils de communication progresse de 1,27% à 368,61 dollars. Bruxelles critiquait le contenu de ses contrats pour jeux de puces pour télévisions et modems, dont ils constituent le cerveau. La Commission suspectait Broadcom d'avoir mis en place des restrictions contractuelles visant à exclure ses concurrents du marché.

En réaction à cette offensive des autorités européennes, Broadcom a pris des engagements, qui on été acceptés.

Au niveau de l'Espace économique européen (EEE), le groupe américain s'engage notamment à ne pas obliger ni inciter, au moyen d'avantages liés aux prix, ou sans rapport avec les prix, un fabricant d'équipements d'origine (FEO) à s'approvisionner auprès de Broadcom pour un pourcentage minimal de ses besoins en systèmes sur puce pour décodeurs de télévision, modems xDSL et modems fibre.

La firme technologique s'est aussi engagée à ne pas obliger ni inciter un FEO, au moyen de certains types d'avantages, à s'approvisionner auprès de lui pour plus de 50 % de ses besoins en systèmes sur puce pour décodeurs de télévision, modems xDSL et modems fibre.

Les engagements s'appliqueront pendant une période de sept ans.