Bourse

Sociétés

La valeur du jour à Wall Street HARLEY DAVIDSON vrombit à Wall Street après son point d’activité du troisième trimestre

AOF - 27 octobre 2020


(AOF) - Le redressement est en bonne voie chez Harley Davidson. Pour s’en convaincre, un simple coup d’œil aux résultats du troisième trimestre suffit. L’iconique constructeur américain de motos a tout bonnement pulvérisé les attentes du marché. Le groupe de Milwaukee bénéficie de la stratégie menée par son nouveau PDG, Jochen Zeitz, qui se concentre sur la réduction des coûts et la progression des marges. En Bourse, les investisseurs jubilent : l’action Harley Davidson bondit de plus de 27% à 36,87 dollars.

Entre juillet et septembre 2020, Harley Davidson a engrangé un bénéfice net de 120 millions de dollars, soit 78 cents par action. Il s'agit de sa meilleure performance de troisième trimestre depuis 2015. Surtout, le bénéfice par action ajusté est ressorti à 1,05 dollar, dépassant largement les attentes du consensus FactSet (28 cents).

Même succès du côté du chiffre d'affaires consolidé, qui s'établit à 1,17 milliard de dollars au troisième trimestre 2020, là où le marché visait 844 millions de dollars. Si l'activité recule de 8% sur un an, c'est notamment en raison du décalage à début 2021 des lancements de nouveaux modèles.

Les volumes ne sont d'ailleurs pas la priorité du groupe qui veut se recentrer. Le groupe entend se retirer de 39 marchés présentant des volumes et profits insuffisants pour se focaliser sur une cinquantaine de marchés clés, principalement en Amérique du Nord, en Europe et dans certaines parties de l'Asie-Pacifique.

Dans un contexte rendu incertain par la deuxième vague de Covid-19, Harley Davidson n'a pas été en mesure de communiquer d'objectifs annuels.

Il précise cependant qu'un nouveau plan stratégique à 5 ans (" The Hardwire ") sera dévoilé à la fin de l'année. Un plan qui tâchera de tracer la route vers un avenir gagnant.