Bourse

Sociétés

La valeur du jour à Wall Street - KRAFT HEINZ s'effondre

AOF - 22 février 2019


(AOF) - Séance couleur ketchup à Wall Street pour Kraft Heinz, qui a dévoilé une série de mauvaises nouvelles hier soir : lourdes dépréciations, perte, bénéfice ajusté inférieur aux attentes, dividende sabré et cerise sur le gâteau enquête de la SEC. La sanction est lourde : l’action du groupe alimentaire américain chute de 28,23% à 34,57 dollars. Warren Buffett, qui est son plus important actionnaire via Berkshire Hathaway avec plus de 25% du capital, enregistre une perte de 4 milliards de dollars sur le papier. Plusieurs brokers ont abaissé leur recommandation, dont JPMorgan et UBS d’Achat à Neutre.

Au quatrième trimestre 2018, Kraft Heinz a accusé une perte nette de 12,61 milliards de dollars, soit 10,34 dollars par action, sous l'effet d'une charge comptable de 15,4 milliards de dollars liée à des dépréciations de survaleurs et d'actifs immatériels. Hors éléments exceptionnels, le BPA atteint 84 cents, bien au-dessous du consensus qui le donnait à 94 cents après 90 cents un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires a progressé de 0,7% à 6,89 milliards de dollars. Wall Street visait 6,94 milliards.

Devant ces résultats décevants et souhaitant réduire son endettement, le groupe a nettement réduit son dividende trimestriel qui passe de 62,5 à 40 cents par action.

Enfin, Kraft Heinz a révélé avoir reçu en octobre une convocation de la SEC concernant une enquête sur ses méthodes comptables et de contrôles internes de sa fonction achats.

" L'Ebitda de Kraft Heinz n'a pas augmenté au cours des cinq dernières années, ses revenus ont diminué et son bilan a gonflé (effet de levier). Il ne s'agit pas d'une progression idéale des paramètres financiers ", résume JPMorgan.

" Marge décevante + dépréciations + réduction du dividende signifient un changement structurel du bénéfice ", explique pour sa part UBS.