Bourse

Sociétés

La valeur du jour en Europe - BANCO BPM : renforcement du bilan apprécié

AOF - 03 décembre 2018


(AOF) - Banco BPM (+5,22% à 2,176 euros) affiche l’une des plus fortes hausses de la Bourse italienne grâce à des avancées dans son processus d’amélioration de son bilan. La troisième banque italienne a annoncé le renforcement de son partenariat global sur le marché italien du crédit à la consommation avec Crédit Agricole Consumer Finance et qu’elle avait reçu trois offres contraignantes dans le cadre de la cession d’un portefeuille de créances douteuses.

L'accord avec Crédit Agricole CF prévoit l'acquisition par Agos de ProFamily S.p.A., filiale de Banco BPM qui produit notamment les crédits à la consommation distribués dans le réseau de BPM, pour un montant total de 310 millions d'euros. Cette transaction interviendra après que l'activité réalisée par ProFamily S.p.A.en dehors du réseau BPM aura été logée dans une entité séparée, qui restera une filiale à 100% de Banco BPM avant d'être cédée par cette dernière.

Agos étendra la distribution de ses produits à l'ensemble du réseau et des canaux de distribution de Banco BPM, incluant 2 300 agences, dans le cadre d'un accord exclusif de 15 ans applicable dès la finalisation de la transaction.

Cet accord laisse en revanche inchangée la structure actionnariale d'Agos (61% détenus par Crédit Agricole Consumer Finance et 39% par Banco BPM). Les deux banques sont toutefois convenues d'envisager la possibilité d'une introduction en Bourse d'Agos. Dans ce cadre, Banco BPM aurait la possibilité de réduire sa participation actuelle dans Agos, tout en s'engageant à conserver une participation minimum de 10%.

De son côté, Crédit Agricole S.A. a accordé à Banco BPM une garantie de rachat d'une participation de 10% dans Agos exerçable en juin 2021 au prix d'exercice de 150 millions d'euros. Elles estiment cependant que la valeur intrinsèque d'Agos est bien supérieure au niveau qu'implique le prix d'exercice de la garantie.

Ces transactions auront un impact positif de 80 points de base sur le ratio de fonds propres durs de la banque italienne.

Banco BPM a aussi reçu trois offres de rachat pour un portefeuille de 7,8 milliards d'euros de créances douteuses de valeur nominale. Ce montant est bien supérieur à celui envisagé initialement : 3,5 milliards d'euros. En fonction du résultat de cette cession, le montant des créances douteuses détenues par la banque passerait de 10,1 milliards d'euros à 3,3/4,1 milliards d'euros. Le ratio de prêts douteux tomberait à 1,2%/1,6% contre 3,3% à fin septembre.

" Dans l'ensemble, nous considérons ces annonces comme positives et globalement conformes à notre point de vue selon lequel BAMI est sur la bonne voie pour accélérer son processus de réduction des risques sans compromettre davantage sa solvabilité et préserver les résultats (importants) d'ados ", a commenté UBS.