Bourse

Sociétés

La valeur du jour en Europe BAYER paye à nouveau le prix fort

AOF - 21 août 2020


(AOF) - Bayer reste quasi-stable ce vendredi à la bourse de Francfort: le titre grappille 0,07% à 56,70 euros. La société pharmaceutique et agrochimique a annoncé jeudi soir qu'elle avait trouvé un accord à 1,6 milliard de dollars (1,35 milliard d'euros) pour régler environ 90% des quelque 39 000 plaintes déposées aux Etats-Unis contre son implant contraceptif Essure. Son utilisation aurait provoqué des séquelles irréversibles sur des milliers de femmes. "Les autres détails de ces accords sont confidentiels" a par ailleurs précisé Bayer.

Le groupe allemand a également annoncé être en pourparlers avec les avocats des autres plaignants.

Toutefois, "les accords de règlement ne contiennent aucune reconnaissance de faute ou de responsabilité de la part de Bayer", a tenu à clarifier le laboratoire dans son communiqué.

Qui plus est, le règlement des litiges aux Etats-Unis ne mettent pas fin pour autant aux procédures en cours dans d'autres pays. En France par exemple, plusieurs actions sont actuellement en cours, dont une au pénal ainsi qu'une action de groupe au civil.

Commercialisé en 2002, Essure était depuis plusieurs années sous surveillance des autorités sanitaires. La Food and Drug Administration avait ainsi demandé à Bayer en 2018 de limiter la distribution de ce dispositif, avant que le groupe ne décide de lui-même de le retirer du marché en raison de "la baisse des ventes". En Europe, Essure a définitivement été retiré de la vente en 2017.

C'est la deuxième fois cette année que Bayer paie une somme conséquente pour des litiges autour de ses produits. En juin dernier, le chimiste allemand avait accepté de verser 10,9 milliards de dollars pour mettre fin aux poursuites aux Etats-Unis sur le Roundup, l'herbicide à base de glyphosate produit par sa filiale américaine Monsanto, soupçonné d'avoir favorisé l'apparition de cancers.