Bourse

Sociétés

La valeur du jour en Europe FINCANTIERI obtient un délai supplémentaire pour le rachat des chantiers de l'Atlantique

AOF - 31 décembre 2020


(AOF) - Fincantieri gagne 1,01% ce matin à la bourse de Milan, à 0,549 euro par action. Hier, le gouvernement français a accordé à l'armateur italien un mois de délai supplémentaire pour le rachat des chantiers de l’Atlantique, qui arrivait initialement à expiration ce jeudi 31 décembre. Cette décision a pour but "de permettre à la Commission [Européenne] de finaliser son instruction et à Fincantieri de répondre aux dernières questions posées par la Commission", indique un communiqué du ministère français de l'Economie cité par Reuters.

La mesure a été soutenue par le gouvernement italien, qui détient plus de 71% des parts de Fincantieri via la banque publique CDP, et un porte-parole du groupe a déclaré ce matin que la proposition de la France avait été acceptée par ses dirigeants.

Les cartes sont désormais dans les mains de la Commission Européenne, qui doit examiner le dossier pour établir si le rachat des chantiers de l'Atlantique constitue une entrave à la concurrence sur un marché déjà très concentré.

"Compte tenu de la crise du Covid-19 qui a fortement affecté l'activité de la croisière, il a été décidé de suspendre les travaux de la Commission au printemps", indique Bercy dans son communiqué. "La prolongation de la crise économique, et le manque de visibilité du secteur de la croisière rendent complexes l'étude par la Commission du dossier".

Lancé en 2018, le rachat des chantiers de l'Atlantique par Fincantieri semblait proche de l'échec, alors que le délai pour sa réalisation a été repoussé à de multiples reprises et que l'italien n'y avait toujours pas donné suite. Il a pour but la création d'un géant naval européen, un "Airbus de la mer".