Bourse

Sociétés

La valeur du jour en Europe - La crise des subprimes se rappelle au mauvais souvenir de CREDIT SUISSE

AOF - 08 janvier 2021


(AOF) - Plus forte baisse de l'indice SMI, l'action Credit Suisse perd 2,75% à 12,21 euros, entraînant dans son sillage, sa concurrente, UBS : -1,35% à 13,485 euros. Credit Suisse a averti qu'il enregistrerait une perte nette au quatrième trimestre après avoir augmenté de 850 millions de dollars ses provisions pour des litiges concernant des titres adossés à des créances immobilières (RMBS) aux Etats-Unis. Elle avait jusqu'à présent mis seulement 300 millions de dollars de côté pour un litige pour des titres RMBS émis en 2007, au moment de la crise des suprimes.

Le 30 novembre 2020, le juge présidant cette affaire a rendu une ordonnance exigeant des deux parties qu'elles soumettent des estimations de dommages pour ces hypothèques, ce qui pourrait aboutir à un jugement contre le Credit Suisse allant jusqu'à environ 680 millions de dollars. La banque suisse s'est pliée à cet exercice, augmentant ses provisions pour cette affaire, mais aussi pour d'autres litiges similaires.

Les nouvelles charges seront enregistrées dans les comptes du quatrième trimestre.

Fin novembre, Credit Suisse avait en outre indiqué qu'il enregistrerait une charge pour dépréciation de 450 millions de dollars de sa participation minoritaire dans York Management.

L'ensemble de ces charges feront basculer le résultat net de la banque dans le rouge sur les trois derniers mois de l'année. Les résultats seront publiés le 18 février.

S'agissant de ses métiers, Credit Suisse indique que sa banque d'investissement a continué de réaliser de bonnes performances, avec des revenus en dollars en hausse de plus de 15% sur un an.

Dans le secteur de la gestion de fortune l'intensification de l'activité transactionnelle d'une année sur l'autre, en particulier en Asie, a partiellement compensé l'effet de change négatif lié au renforcement du franc suisse et à une certaine pression sur les revenus d'intérêts.

Enfin, la banque a annoncé qu'elle débutera son programme de rachat d'actions le 12 janvier. Il devrait totaliser au minimum 1 milliards de francs suisse cette année et 1,5 milliard au maximum.