Bourse

Sociétés

La valeur du jour en Europe - SAP : la marge et les commandes du cloud ne sont pas à la hauteur des anticipations

AOF - 18 juillet 2019


(AOF) - SAP reste la plus forte baisse de l’indice DAX, mais réduit ses pertes. Après avoir perdu jusqu’à 10%, l’action de l'éditeur de logiciels professionnels cède désormais 5,33% à 113,66 euros en raison de nouvelles commandes décevantes pour le cloud et une marge une nouvelle fois plus faible que prévu. Au deuxième trimestre, le résultat opérationnel, hors éléments exceptionnels, a augmenté de 11% à 1,82 milliard d'euros inférieur au consensus de 1,87 milliard. SAP affiche ainsi une marge stable à 27,3% et un consensus de 27,8%.

Le groupe allemand a souffert du recul des ventes des très rentables licences, la méthode historique de commercialisation des logiciels. Elles ont reculé de 6% (-5% à taux de change constants) à 948 millions d'euros, là où le marché tablait sur 972 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires ajusté total de SAP a augmenté de 11% à 6,56 milliards. Il a progressé de 8% à taux de change constant. Le chiffre d'affaires cloud et services afférents est en hausse de 40% (+35% à taux de change constants) à 1,72 milliard d'euros, mais était anticipé à 1,73 milliard d'euros.

Les commandes pour le cloud ont, elles, progressé de 17% à 494 millions d'euros. Elles augmentent de 15% à taux de change constants. Leur croissance a nettement ralenti par rapport au premier trimestre où elle s'était élevée à respectivement 32% et 26%.

SAP, qui a promis aux investisseurs une augmentation d'un point de sa marge ajustée par an entre 2018 et 2023, a indiqué anticiper une amélioration de sa rentabilité cette année, sans donner plus de précisions.

En 2019, SAP vise désormais un résultat opérationnel ajusté situé entre 7,85 et 8,05 milliards, en augmentation de 9,5% à 12,5% à taux de change constants contre de 7,7 et 8,8 milliards auparavant. Le cloud est anticipé en hausse de 33% à 39% à taux de change constants.