Bourse

Sociétés

TESCO : premier trimestre mitigé

AOF - 13 juin 2019


(AOF) - Tesco (+0,79% à 229,30 pence) a terminé en légère hausse après avoir débuté la séance dans le rouge, dans le sillage de son point d’activité du premier trimestre 2019. Sur la période, le distributeur britannique a dévoilé des ventes de 13,978 milliards de livres sterling, en hausse de 0,4% en comparable. Une progression, qui marque toutefois une décélération par rapport au trimestre précédent (+1,7%), ce qui inquiète les investisseurs. Au Royaume-Uni, le groupe a dévoilé des ventes en hausse de 1,3% à 11,16 milliards. Elles restent supérieures à la faible croissance globale et nationale du marché de l'épicerie (+0,2%).

Pour sa part, le grossiste Booker, acquis l'an dernier, continue de progresser (+12,4% à 1,51 milliard) malgré une croissance exceptionnellement forte l'an dernier, tirée par des contrats non récurrents.

" Est-ce raisonnable de qualifier d'honorable la performance de Tesco au premier trimestre de son exercice 2019-20 comme les commentaires autour du consensus semblaient le suggérer, au prétexte que le leader britannique fait moins mal que ses pairs des Big 4 ? ", s'interroge Invest Securities.

"Sachant que le risque sectoriel à mesure que l'aléa d'un Brexit dur prend du relief, progresse, le profil de risque de Tesco se dégrade", a ajouté Invest Securities.

Et ce n'est pas du côté de l'international que le groupe peut espérer trouver des facteurs de compensation.

En Europe Centrale, le repli est conséquent. Le distributeur affiche une baisse de son chiffre d'affaires de 7,9% en comparable, à 1,296 milliard.

D'après le groupe, la baisse des ventes en Pologne, y compris l'impact des fermetures de magasins a affecté les ventes dans la région d'environ -4%. Un temps nettement plus frais a également eu un impact sur le chiffre d'affaires de l'ordre de -2%.