Bourse

Sociétés

La valeur PEA-PME de la semaine - WAVESTONE : coup de froid sur la croissance interne

AOF - 07 novembre 2018


(AOF) - Au sein d’un marché parisien en nette progression, l’action Wavestone a reculé de 3,61% à 29,40 euros, sa croissance organique ayant ralenti plus fortement que prévu en raison d’un repli du taux d'activité et d’un turn-over élevé. Au deuxième trimestre, clos fin septembre, de l’exercice 2018/19, le cabinet de conseil en management et technologies a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 86,7 millions d'euros, en progression de 7%, dont 4% en organique. L’activité a nettement ralenti par rapport au premier trimestre où elle s’était élevée à 9% en données comparables.

Wavestone a souffert d'un repli de 2 points du taux d'activité par rapport au trimestre précédent 76%. " Ce fléchissement est la conséquence du ralentissement de certains projets au cours de l'été, conjugué à un rythme insuffisant de nouvelles missions à la rentrée ", a expliqué la société.

" Au cours de la conférence téléphonique, le management a fait état de décalages de projets en juillet/août dans le secteur financier et à une demande généralement moins forte qu'en 2017 lorsque le groupe avait profité d'un effet d'aubaine sur des activités réglementaires, qui génèrent maintenant un effet de base sur le secteur financier ", précise Oddo BHF.

Wavestone subit en outre toujours de fortes tensions sur le plan des ressources humaines. Le turn-over s'établit à fin septembre à 21% en rythme annuel, contre 16% sur l'ensemble de l'exercice 2017/18.

Le cabinet de conseil en management et technologies a en revanche enregistré une hausse des prix supérieure à ses attentes. Le taux journalier moyen a progressé de 2,4% à 868 euros, à comparer à 848 euros pour l'exercice 2017/18. Il vise pour sa part sur une progression du prix de vente de 1% à 2% sur l'exercice en cours.

En dépit du fléchissement de sa croissance, Wavestone confirme ses objectifs financiers pour l'exercice 2018/19 : réaliser un chiffre d'affaires consolidé en croissance d'au moins 8%, assorti d'une marge opérationnelle courante supérieure à 13%. Ces objectifs s'entendent à taux de change constants et hors nouvelle acquisition. Oddo BHF prévient que l'objectif de marge est à risque en raison du repli du taux d'activité.

Sa visibilité est en outre dégradée. Au 30 septembre 2018, le carnet de commande s'établissait à 3,3 mois, contre 3,6 mois à fin juin 2018 et 3,7 mois à la fin de l'exercice 2017/18.