Bourse

Sociétés

LAFARGEHOLCIM ne convainc pas malgré la confirmation de ses objectifs

AOF - 28 novembre 2018

(AOF) - LafargeHolcim a reculé de 1,71% à 44,83 francs suisses en Bourse, malgré la confirmation de ses objectifs 2018 et des prévisions 2019 encourageantes. Les investisseurs restent prudents. A l'occasion de sa journée investisseurs consacrée à la progression de la mise en œuvre de sa Stratégie 2022 "Building for Growth", LafargeHolcim a confirmé ses objectifs révisés en octobre dernier, à savoir une croissance du chiffre d'affaires de 4 à 6 % sur base comparable (révisé à la hausse) et une progression de l'Ebitda sous-jacent de 3 à 5 % sur base comparable (révisé à la baisse) pour 2018.

Le groupe cimentier a par ailleurs dévoilé ses perspectives pour 2019, à savoir une croissance du chiffre d'affaires de 3 à 5% sur base comparable, et un Ebitda sous-jacent d'au moins 5% sur base comparable. Il prévoit enfin une accélération du désendettement, avec un objectif de dette nette de deux fois l'Ebitda sous-jacent.

Ces prévisions ressortent conformes à la Stratégie 2022, dont la mise en œuvre est sur la bonne voie selon Jan Jenisch, le directeur général. "Nous avons simplifié l'organisation et sommes en avance sur nos objectifs de réduction des frais généraux", a ainsi expliqué le dirigeant.

"Avec le désinvestissement récent de nos activités en Indonésie, nous avons franchi une étape importante dans le recentrage de notre portefeuille, ce qui nous a permis d'accélérer notre désendettement", a-t-il ajouté.

Ces prévisions n'ont pas suscité l'enthousiasme d'UBS, qui réitère son opinion Neutre sur la valeur, assortie d'un objectif de cours inchangé de 47 francs suisses.

Une vision prudente partagée par Bryan Garnier, dont l'opinion est également Neutre, avec un objectif de cours similaire. Celui-ci estime que les risques de marché actuels n'ont pas disparu tels "l'impact de la guerre commerciale, les risques liés à certaines devises, l'inflation des coûts de production, sans parler de la Syrie".