Bourse

Sociétés

LANSON-BCC transféré sur Euronext Growth pour réduire ses coûts

AOF - 06 mai 2019


(AOF) - Lanson-BCC a reculé de 1,36% à 29 euros dans le sillage du repli généralisé des marchés actions. Pour autant, la maison champenoise a annoncé vendredi dernier des actualités susceptibles d'intéresser les investisseurs. En premier lieu, son assemblée générale a fixé le montant du dividende au titre de l'exercice 2018 à 0,50 euro par action. La date de détachement de ce dividende est fixée au 8 mai 2019. Sa mise en paiement sera effectuée le 10 mai 2019.

L'assemblée générale a également approuvé le projet de transfert de la cotation des titres de la maison de champagnes du marché réglementé d'Euronext Paris compartiment C vers Euronext Growth (ex-Alternext).

Compte tenu de l'alourdissement constant de la réglementation qui s'impose aux sociétés cotées sur le marché réglementé Euronext et des coûts supplémentaires que cela génère, le conseil d'administration considère que le transfert sur Euronext Growth donnera au groupe un accès à un marché plus approprié à sa taille.

Ce transfert de cotation lui permettra de contenir certaines contraintes réglementaires et les coûts y afférents. Par ailleurs, la liquidité du titre sera conservée.

Ce transfert a plusieurs conséquences.  La protection des actionnaires minoritaires, en cas de changement de contrôle, sera assurée sur Euronext Growth par le mécanisme de l'offre publique en cas de franchissement, direct ou indirect, seul ou de concert, du seuil de 50% du capital ou des droits de vote.

Par ailleurs, les sociétés cotées sur Euronext Growth ne doivent communiquer au marché, en termes d'évolution de l'actionnariat, que les franchissements de seuils (à la hausse ou à la baisse), de 50% et 95% du capital ou des droits de vote.

Cependant, conformément aux dispositions légales, Lanson-BCC restera soumis, pendant une durée de 3 ans à compter de sa radiation du marché Euronext, au régime des offres publiques obligatoires et au maintien des obligations d'information relatives aux franchissements de seuils et de déclarations d'intentions telles qu'applicables pour les sociétés cotées sur Euronext.

Le groupe va également profiter de l'allongement à 4 mois suivant la clôture du semestre des délais de publication des comptes semestriels, comprenant un bilan, un compte de résultat et des commentaires sur la période.

De plus, le groupe a désormais libre choix en matière de référentiel comptable (français ou IFRS) pour l'établissement des comptes consolidés.

Concernant ces deux points, Lanson-BCC maintient aujourd'hui ses pratiques précédentes et donc continue en particulier à appliquer le référentiel comptable IFRS.