Bourse

Sociétés

LE BELIER : la réduction des coûts aura des effets positifs dès le second semestre

AOF - 19 septembre 2019


(AOF) - Dans un contexte automobile mondial toujours tendu, Le Bélier a publié des résultats en nette baisse lors de son premier semestre 2019. Toutefois, il ne s’agit guère d’une surprise, puisque le spécialiste en fonderie aluminium avait prévenu. Le groupe a surtout souligné que le plan de réduction des coûts mis en œuvre sur la première partie de l’année aura des effets positifs dès le second semestre. Une annonce qui a mis du baume au cœur des investisseurs : l’action a progressé de 2,71% à 26,50 euros sur la place de Paris.

Dans le détail, Le Bélier a dégagé un bénéfice net de 6,8 millions d'euros lors du premier semestre 2019 (contre 16 millions un an plus tôt) et un résultat opérationnel de 10,1 millions d'euros (contre 19,9 millions). Il en découle une marge opérationnelle de 6 %, contre 10,6 % un an plus tôt.

Quant au chiffre d'affaires, il a reculé de 10,8 % à 167,6 millions d'euros.

" Comme anticipé, avec des volumes en baisse, le groupe affiche un recul de sa performance sur le semestre ", a commenté Le Bélier.

Au vu de la visibilité toujours faible, le broker LCM a revu à la baisse ses estimations de bénéfice par action pour 2019 (-14,9%) et 2020 (-10,9%). Cela l'a conduit a abaissé son objectif de cours de 31,50 à 28 euros sur la valeur, tout en maintenant son opinion Neutre.

Pour autant, l'analyste note que le groupe est tout de même parvenu à générer un free cash flow positif de 3,1 millions d'euros et que le bilan reste sain avec un gearing qui se situe à 4%. De plus, l'expert estime que la rationalisation des coûts devrait partiellement compenser le tassement des volumes sur le second semestre.

Concernant le moyen terme, Le Bélier a dit maintenir son objectif de 400 millions d'euros de chiffre d'affaires.