Bourse

Marchés

Le CAC 40 salue, sans enthousiasme, le plan de relance

AOF - 21 juillet 2020


(AOF) - Les marchés actions européens ont réduit leurs gains en fin de séance, pénalisés par des prises de bénéfices. Le CAC 40 a clôturé sur une progression de 0,22% à 5 104,28 points après avoir bondi de 1,6% en milieu de matinée. Même tendance dans le reste de l'Europe, comme en témoigne la hausse de 0,51% à 3 405 points de l'Euro Stoxx 50. A Wall Street, le Dow Jones s'adjuge 1,3% à l'approche de la mi-séance.

Les investisseurs ont salué l'accord sur le plan de relance de l'Union Européenne de 750 milliards d'euros destiné à relancer les économies du Vieux Continent.

Pour Florence Pisani, directeur de la recherche économique chez Candriam, " il s'agit d'un pas important vers plus de solidarité financière en Europe, tout en posant les bases d'un fédéralisme accru ".

Un enthousiasme partagé par de nombreux gestionnaires d'actifs. " Il s'agit d'un moment historique dans l'histoire de l'Union Européenne en raison des sommes engagées, de l'abnégation de certains pays qui n'ont pas cédé face aux pays dits "frugaux" qui souhaitaient réduire l'aide apportée, ainsi que des modalités de financement, grâce notamment à des obligations de l'Union Européenne ", salue Sébastien Galy, stratégiste macro senior chez Nordea AM.

Dans ce contexte porteur, la salve de résultats d'entreprises américaines a été bien accueillie. IBM et Coca-Cola, deux sociétés considérées comme de bons thermomètres de la première économie du monde ont dévoilé des bénéfices supérieurs aux attentes.

Enfin, les marchés espèrent que la Maison Blanche et les parlementaires démocrates s'entendent au sujet d'un plan de soutien de 1 000 milliards de dollars.

A la Bourse de Paris, les valeurs susceptibles de bénéficier du plan de soutien européen ont tiré leur épingle du jeu, à l'image d'Airbus (+3,6%), Accor (+3,6%) et Thales (+2,6%).

A contrario, Atos a cédé près de 2% à la veille de la publication de ses résultats trimestriels.