Bourse

Marchés

Le CAC 40 s'offre sa meilleure performance mensuelle depuis février 1988

AOF - 30 novembre 2020


(AOF) - Les marchés européens ont terminé en baisse, victimes de prises de bénéfices. Il viennent de connaître un mois exceptionnel, marqué par la victoire de Joe Biden à l'élection américaine, mais surtout par les bons résultats des vaccins contre le Covid-19. L'indice CAC 40 a perdu aujourd'hui à 1,42% à 5 518,55 points, tiré dans les toutes dernières minutes de la journée. Il a surtout bondi de près 22% sur le mois écoulé. Il faut remonter à février 1988 pour trouver une progression plus importante : 24,5%. Le même constat peut être établi à Wall Street.

Le Dow Jones recule d'un peu plus de 1,3% vers 17h30, mais il gagne 12% en novembre. Le plus célèbre des indices américains, qui est passé un temps au dessus de la barre symbolique des 30 000 points, connait son meilleur mois depuis janvier 1987.

Outre des prises de bénéfices, la séance a été marquée par des données décevantes aux Etats-Unis, la dégradation de la situation sanitaire pesant sur l'économie. L'indice des directeurs d'achat de la région de Chicago est ressorti à 58,2 en novembre 2020, un niveau inférieur au consensus qui s'établissait à 59. En octobre, l'indice avait atteint 61,1.

Aux Etats-Unis, les promesses de ventes de logements ont reculé de 1,1% en octobre 2020. Le consensus Briefing.com tablait sur une hausse de 1% après -2% en septembre (chiffre révisé de -2,2%).

En revanche, l'économie chinoise confirme ses bonnes dispositions. L'indice des directeurs d'achat officiel pour le secteur manufacturier est ressorti à 52,1 en novembre, dépassant le niveau d'octobre, 51,4, et le consensus Reuters, 51,5. Cet indicateur signale un neuvième mois d'expansion pour ce secteur. IHS Markit publiera demain le PMI pour le secteur manufacturier en Europe et aux Etats-Unis.

Sans surprise, le palmarès des plus fortes hausses du CAC 40 en novembre est dominé par des valeurs cycliques : Renault (+60%), Société Générale (+48%) et BNP Paribas (+46%). Aucun repli n'est à signaler.

Pour les valeurs éligibles au marché SRD, les bonds sont encore plus impressionnant : +144% pour Vallourec, plus 120% pour Nanobiotix et 96% pour CGG. A fond le risque.