Bourse

Marchés

Le CAC 40 termine sur un recul hebdomadaire de 0,85%

AOF - 10 juillet 2020


(AOF) - Les marchés actions européens ont terminé sur une note positive ce vendredi. Ainsi, le CAC 40 a gagné 1,01% à 4 970,48 points et l’EuroStoxx 50 a progressé de 1,03% à 3 294,75 points. Sur la semaine écoulée, le premier affiche cependant une perte de 0,85% tandis que le second grappille 0,04%. A Wall Street, la tendance est hésitante en fin d'après-midi, le Dow Jones avance de 0,55% tandis que le Nasdaq Composite perd 0,16%.

Les Bourses européennes ont, dans un premier temps, ouvert sur une note prudente en raison de la détérioration de la situation sanitaire dans de nombreux pays dans le monde avec notamment la publication de près de 61 000 cas supplémentaires de Covid-19 en 24 heures aux États-Unis, un record.

Les investisseurs ont ensuite apprécié, l'annonce, peu avant l'ouverture des marchés américains, de la biotech Gilead concernant les résultats positifs du remdesivir, son antiviral expérimental pour le traitement du Covid-19.

Dans ce contexte, les marchés ont relégué au second plan le rebond plus important que prévu de la production industrielle en mai en France (+19,6% contre un consensus de +15,1%). Pour sa part, la production dans l'industrie pour le même mois en Italie est en hausse de 42,1% après avoir reculé de 20,5% en avril. Les analystes tablaient sur sur une hausse de 22,8%.

Aux États-Unis, les prix à la production ont reculé de 0,2% en juin après une hausse de 0,4% en mai, a annoncé le Bureau des statistiques du travail. Le consensus Reuters s'élevait à +0,4%.

Côté valeurs, les titres technologiques ont tiré leur épingle du jeu cette semaine à la faveur d'un niveau record du Nasdaq Composite. STMicroelectronics termine ainsi sur un gain hebdomadaire de 5,12%. De son côté, Capgemini (+1,87%) a été soutenu par les bons résultats de son client SAP.

A l'inverse, la plupart des titres du CAC 40 ont terminé dans le rouge. Sans surprise, les valeurs cycliques ont le plus souffert cette semaine. Publicis a reculé de 6,23%. Peugeot, a pour sa part, perdu 4%.