Bourse

Sociétés

« Le directeur général de Renault doit rester le président de l’Alliance », estime Bruno Le Maire

AOF - 28 novembre 2018


(AOF) - « Le directeur général de Renault doit rester le président de l’Alliance ». C’est ce qu’a affirmé Bruno Le Maire hier soir sur LCI. « Je ne souhaite pas qu’il y ait de modifications des équilibres de pouvoir entre Renault et Nissan », a ajouté le ministre de l’Economie. Avant de conclure : « Le partage est le bon, l’équilibre est le bon. » Cette déclaration intervient dans un climat de crise au sein de l’Alliance suite à l’arrestation de Carlos Ghosn le 19 novembre dernier au Japon.

Ce dernier est accusé d'avoir minoré ses déclarations de revenus auprès de la Bourse de Tokyo et utilisé des fonds de Nissan à des fins personnelles. Carlos Ghosn a par la suite été démis de ses fonctions de président du conseil d'administration chez Nissan et Mitsubishi.