Bourse

Sociétés

Le groupe issu de la fusion entre PSA et FIAT CHRYSLER s’appellera Stellantis

AOF - 16 juillet 2020


(AOF) - « Ce sont les étoiles, les étoiles tout là-haut qui gouvernent notre existence ». Ainsi s’exprimait Shakespeare dans « Le Roi Lear ». Nul doute que PSA (-0,51% à 14,525 euros) et Fiat Chrysler (+1,03% à 9,163 euros vers 17h40 sur la place de Milan) avaient ce vers en tête lorsqu’ils ont choisi le nom du groupe qui naîtra de leur fusion : Stellantis. Ce terme est issu du verbe latin « Stello » qui signifie «briller d'étoiles».

" Les origines latines du nom rendent hommage à l'histoire riche des deux entreprises fondatrices, tandis que l'évocation de l'astronomie suggère le véritable esprit d'optimisme, l'énergie et la capacité de renouvellement inspirant cette fusion qui va changer l'industrie automobile ", ont expliqué les deux constructeurs automobiles.

Le nom Stellatis, sur lequel a également travaillé Publicis, sera utilisé exclusivement au niveau du groupe, en tant que marque corporate. La prochaine étape sera le dévoilement d'un logo qui, avec le nom, deviendra l'identité de marque de l'entreprise. Les noms et logos des marques existantes du nouveau groupe resteront inchangés.

Annoncé à l'automne 2019, le mariage entre PSA et FCA doit permettre de créer le quatrième constructeur mondial en volume et le troisième en chiffre d'affaires, avec des ventes annuelles de 8,7 millions de véhicules et un chiffre d'affaires consolidé de près de 170 milliards d'euros.

Pour y parvenir, il faudra toutefois obtenir l'aval de Bruxelles. Mi juin, la Commission européenne a ouvert une enquête approfondie sur ce projet de mariage. L'institution s'inquiète de la part de marché élevée qu'afficherait le nouveau groupe sur le segment des petits utilitaires (moins de 3,5 tonnes) en Europe. Bruxelles rendra son avis définitif à la mi-novembre.

Un couperet qui n'inquiète pas, outre mesure, PSA et Fiat Chrysler. Les deux constructeurs anticipent toujours la finalisation du projet de fusion au premier trimestre 2021.

Quoiqu'il en soit, ce mariage se réalisera dans un contexte marqué par la pandémie de Covid-19. Les ventes mondiales de PSA en portent les stigmates. Au premier semestre 2020, elles ont effet chuté de 47,5% par rapport au premier semestre 2019, à 1,03 million de véhicules.