Bourse

Conseil

Le secteur automobile européen bien orienté grâce au secrétaire américain au Commerce

AOF - 04 novembre 2019


(AOF) - Les Etats-Unis pourraient ne pas imposer à la mi-novembre de nouveaux droits de douane sur les véhicules importés d'Union européenne. C’est ce qui ressort d’une interview accordée ce week-end par Wilbur Ross, le secrétaire américain au Commerce, à Bloomberg. Ce dernier a évoqué les « échanges fructueux » noués avec les constructeurs européens.

" Notre espoir est que les négociations que nous menons avec ces entreprises concernant leurs projets d'investissement porteront suffisamment leurs fruits pour qu'il ne soit peut être pas nécessaire de faire entrer le 232 (ndlr, un article de loi américain sur les tarifs douaniers) en vigueur pleinement, voire même partiellement ", a-t-il déclaré.

Rappelons que Donald Trump avait déjà reporté de 6 mois sa décision, en mai dernier. S'il décide de frapper, une hausse des droits de douane de 25% serait appliquée sur les importations de voitures européennes.

Ces déclarations de Wilbur Ross s'ajoutent aux propos encourageants tenus par les Etats-Unis et la Chine concernant les progrès réalisés dans la résolution de leur conflit commercial, ce qui participe également à la joie exprimée sur le compartiment automobile.

A Paris, PSA (+4,88%), Faurecia (+5,93%) et Valeo (+5,10%) saluent le plus vigoureusement cette détente sur le dossier commercial. A Francfort, Volkswagen (+2,81%), Daimler (+2,09%) et BMW (+3%) sont également bien orientés.