Bourse

Marchés

Le secteur manufacturier chinois, GOOGLE et les télécoms pèsent sur les indices

AOF - 30 avril 2019


(AOF) - Les marchés européens ont fini proches de l'équilibre en raison des résultats décevants de certaines grandes sociétés (Google, Orange…) et d’une statistique chinoise plus faible que prévu. Au terme d'une séance passée en quasi-totalité dans le rouge, l’indice CAC 40 a finalement gagné 0,1% à 5 566,07 points et l’EuroStoxx50 a gagné 0,36% à 3 514,62 points. La baisse était plus prononcée à Wall Street où le Dow Jones perdait 0,11% vers 17h30.

Les Bourses ont débuté la journée dans le rouge, l'activité dans le secteur manufacturier chinois ayant été plus faible qu'anticipé en avril. L'indice des directeurs d'achat est tombé à 50,1 en avril contre 50,5 en mars, un niveau auquel les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à ce qu'il se stabilise.

En Europe et aux Etats-Unis, les statistiques économiques ont globalement réservé de bonnes surprises. Le PIB corrigé a augmenté de 0,4% dans la zone euro, dépassant le consensus Reuters de +0,3%. Outre-Atlantique, la confiance des consommateurs mesurée par le Conference Board est ressortie à 129,2 en avril 2019, contre une prévision de marché de 126. L'indicateur était ressorti à 124,2 en mars.

Ces bonnes nouvelles ont été dévoilées en même temps que des résultats décevants au premier trimestre pour plusieurs grands noms de cote. Alphabet, maison-mère de Google, n'a pas affiché une activité aussi dynamique que prévu et chute de plus de 8%. Les revenus de General Motors (-3%) sont aussi ressortis sous les attentes.

A Paris, le secteur des télécoms a pesé sur la tendance. Orange a perdu 2,92% après avoir averti que la concurrence allait rester intense cette année. Bouygues a perdu 4,50% et Iliad, 4,24%.

En revanche, Rexel (+5,04%), Spie (+4,62%) et TF1 (+4,96%) ont affiché les plus fortes hausses du SBF 120 grâce à leurs résultats.