Bourse

Sociétés

Le secteur publicitaire en bas de l'affiche

AOF - 28 septembre 2018


(AOF) - Le secteur de la publicité une fois de plus dans la tourmente. Publicis a perdu 0,69%, Vivendi (propriétaire d'Havas) 1,47%, et WPP 1,87%. Une baisse qui s’explique en partie par la publication d’un article dans le Wall Street Journal, indiquant que le Parquet de Manhattan a décidé d’ouvrir une enquête sur les pratiques d’achats d’espaces dans l’industrie publicitaire. Selon des sources proches du dossier, le procureur fédéral aurait émis plusieurs citations à comparaître.

L'affaire n'est pas nouvelle. L'article s'appuie entre autres sur une enquête mandatée en 2016 par l'Association of National Advertisers (ANA), qui représente d'importants annonceurs. Ces géants de la publicité auraient truqué des appels d'offres pour obtenir les contrats de production.

Par ailleurs un rapport de l'ANA dénonçait le manque de transparence sur le marché de l'achat d'espace sur Internet, sans viser une entreprise en particulier. Le secteur publicitaire jetait la pierre à l'ANA, l'accusant de nuire à l'ensemble du secteur, au lieu de désigner les coupables.

Ne visant aucune entreprise, le secteur publicitaire jetait la pierre à l'ANA, l'accusant de nuire à l'ensemble du secteur, au lieu de pointer les coupables.

A cette date, le WSJ avait déjà annoncé que le département américain de la justice menait depuis plusieurs mois une enquête : WPP, Omnicom et Publicis manipuleraient le processus d'appel d'offres au bénéfice de leurs propres activités, au détriment des sociétés indépendantes.

Aujourd'hui, l'enquête refait surface alors que les relations entre annonceurs et publicitaire se sont détériorées. 

Un coup dur pour le secteur publicitaire, souvent malmené ces derniers temps. Et pour cause, leur modèle traditionnel se fait bousculer par la concurrence des GAFA, mais aussi des sociétés de conseil, à l'image d'Accenture, qui empiète de plus en plus sur le spectre d'activités de Publicis.