Bourse

Marchés

Les autorités chinoises changent de mode de détection du coronavirus, les marchés s'inquiètent

AOF - 13 février 2020


(AOF) - Les Bourses mondiales ont replongé en territoire négatif ce jeudi. Le CAC 40 a reculé de 0,19% à 6 093,14 points et l'EuroStoxx 50 a perdu 0,35% à 3 840,90 points. A Wall Street, après avoir battu de nouveaux records hier en cours de séance, les indices sont en baisse de 0,24% pour le Dow Jones et de 0,05% pour le Nasdaq en fin d'après-midi.

Les investisseurs se sont inquiétés face au nouveau bilan du coronavirus. En raison d'un changement dans le mode de dépistage, les autorités chinoises ont annoncé 14 840 nouveaux cas de contamination et 242 morts en 24 heures. Cela porte le total à plus de 50 000 personnes infectées et plus de 1 300 décès.

Du côté des indicateurs macro-économiques, le BIT a annoncé un taux de chômage en France de 8,1% au quatrième trimestre 2019, son plus bas niveau depuis fin 2008. En Allemagne, l'inflation de janvier a été confirmée à 1,6% en rythme annuel en données harmonisées, alors qu'aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont été meilleures qu'attendu.

La journée a également été marquée par de nombreuses publications d'entreprises. Les résultats annuels d'Airbus (-2,78%) et Capgemini (-3,37%) ont été mal accueillis. Le premier a réalisé une perte nette de 1,36 milliards d'euros en raison de charges exceptionnelles, et le second a raté les objectifs qu'il s'était fixés.  

A l'inverse, les résultats de Legrand et d'Orange ont été salués par les investisseurs, les deux groupes faisant partie des plus fortes hausses du CAC 40 avec des gains respectifs de 4,5% et 3,31%.

Hors CAC 40, les prévisions optimistes de FDJ (+11,29%) pour 2020 ont séduit. En revanche, les perspectives d'Ipsen (-6,36%) n'ont pas été à la hauteur des attentes.