Bourse

Sociétés

Les Bourses en repli en l'absence de nouveaux catalyseurs

AOF - 12 juin 2019


(AOF) - Les marchés européens ont fini en baisse après avoir progressé au cours des trois dernières séances, faute de nouveaux catalyseurs. Le CAC 40 a clôturé en repli de 0,62% à 5 374,92 points tandis que l’EuroStoxx50 s’est affaibli de 0,43% à 3 386,63 points. Wall Street résistait un peu mieux avec un indice Dow Jones en recul de 0,22%. Les effets positifs de l'accord entre les Etats-Unis et le Mexique et de l'anticipation d'une baisse des taux de la Fed se sont dissipés aujourd’hui.

 

Les Bourses ont limité leurs pertes grâce à une inflation un peu plus faible que prévu aux Etats-Unis en mai. Les prix à la consommation, hors les éléments volatils que sont l'énergie et l'alimentation, ont progressé de 0,1% par rapport à avril et 2% sur un an. Wall Street anticipait +0,2% et +2,1%. Cette inflation modérée donne un peu plus de marge de manœuvre à la Fed pour assouplir sa politique monétaire si besoin. A l'heure actuelle, les marchés anticipent au moins deux baisses de 25 points de base d'ici la fin 2019.

Cette statistique a pesé sur les rendements des emprunts d'Etat, le 10 ans allemand reculant d'un point de base à -0,237%. Les valeurs bancaires en ont subi le contrecoup : -1,9% pour Société Générale, -1,14% pour BNP Paribas…

Le pétrole a été l'autre secteur malmené aujourd'hui, l'Agence d'information sur l'énergie américaine ayant abaissé ses estimations pour la demande d'or noir. Dans le sillage du recul de plus de 2% du baril de Brent, TechnipFMC a reculé de 3,6% et Total, de 2,7%.

Dassault Systèmes a pour sa part reculé de 1,1% après l'annonce du rachat de Medidata pour 5,8 milliards de dollars

Les investisseurs ont arbitré en faveur des valeurs défensives, à l'instar de Sanofi (+0,62%) et L'Oréal (+0,65%).