Bourse

Marchés

Les Bourses européennes achèvent la semaine dans le vert

AOF - 11 septembre 2020


(AOF) - Les Bourses européennes ont achevé la séance en légère progression ce vendredi. Ainsi, le CAC 40 a gagné 0,20% à 5 034,14 points et l’EuroStoxx 50 a avancé de 0,09% à 3 315,81 points. Sur la semaine écoulée, ces indices ont enregistré des gains respectifs de 1,4% et 1,8%. A l’approche de la mi-séance, vendredi, Wall Street tâche de se remettre à flots, avec une hausse de 0,72% pour le Dow Jones et de 0,13% pour le Nasdaq Composite.

Les marchés actions européens ont évolué sans tendance claire pour la dernière séance de la semaine. Parmi les animations du jour, les investisseurs ont pu suivre les nouvelles déclarations de Christine Lagarde. La présidente de la Banque Centrale Européenne (BCE) estime que la période actuelle est marquée par une reprise inégale, incomplète et asymétrique.

Ces incertitudes entourant le rythme de la reprise se sont illustrées au travers de la croissance du produit intérieur brut (PIB) du Royaume-Uni en juillet : +6,6%, après +8,7% en juin et contre un consensus de +6,7%.

De son côté, l'inflation américaine était légèrement plus importante que prévu. En effet, les prix à la consommation ont augmenté de 1,3% en août 2020, sur un an, alors que les économistes attendaient une hausse de 1,2%.

Au chapitre des valeurs, Peugeot termine sur un gain hebdomadaire de plus de 10% alors que son projet de fusion avec Fiat Chrysler se déroule sans accroc. Renault s'adjuge, lui, +4,5% alors que le constructeur met peu à peu en place son plan de réorganisation. Pour sa part, Saint-Gobain (+5,6%) a profité d'un relèvement de recommandation de la part de SG.

En revanche, Accor termine sur un repli hebdomadaire supérieur à 5% alors que le groupe hôtelier devra céder sa place au sein du CAC 40 à Alstom. De son côté, Airbus a abandonné 3,6%, alors que des inquiétudes persistent concernant l'évolution du marché aéronautique.

Enfin, Veolia a rétrocédé 3,6% cette semaine, alors que sa tentative de rachat de son rival Suez rencontre des résistances.