Bourse

Marchés

Les Bourses européennes décrochent dans le sillage des représailles commerciales chinoises

AOF - 13 mai 2019


(AOF) - Les Bourses européennes ont débuté la semaine dans le rouge, pénalisées par un regain de tensions entre les Etats-Unis et la Chine sur la question commerciale. Ainsi, le CAC 40 a reculé de 1,22% à 5 262,57 points et l’Euro Stoxx 50 a perdu 1,20% à 3 320,78 points. A Wall Street, la tendance est encore plus dégradée, à l’approche de la mi-séance, avec un Dow Jones cédant 2,34% et un Nasdaq chutant de 3,24%. Comme la semaine passée, les frictions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine ont de nouveau pesé sur les places financières.

Après une matinée placée sous le signe de la prudence, les indices ont brusquement plongé en début d'après-midi en réaction aux mesures de représailles chinoises.

La Chine a l'intention d'imposer des droits de douane - de 5% à 25% - sur 60 milliards de dollars de produits américains à partir du 1er juin. Elle réplique ainsi à l'entrée en vigueur, vendredi, de la hausse des droits de douane américains sur 200 milliards de produits chinois.

La Chine fait donc fi des avertissements de Donald Trump, le président américain, qui lui a conseillé de ne pas répliquer sous peine d'empirer les choses.

Au chapitre des valeurs, EssilorLuxottica (+0,14%) est soutenue par la fin de sa crise de gouvernance. A l'inverse, les valeurs automobiles ont souffert du conflit commercial sino-américain, à l'image de Faurecia (-5,65%), Valeo (-5,25%) ou Michelin (-3,23%). De son côté, Euronext (-0,17%) est sur le point de prendre le contrôle de l'opérateur norvégien, Oslo Børs.