Bourse

Marchés

Les Bourses européennes échouent à rebondir, les craintes d’un reconfinement hantent les esprits

AOF - 27 octobre 2020


(AOF) - Les Bourses européennes ont finalement échoué à rebondir ce mardi, sur fond de craintes quant à l’impact de la pandémie de Covid-19 et des mesures qui seront prises pour l’endiguer. Ainsi, le CAC 40 a reculé de 1,77% à 4 730,66 points et l’EuroStoxx 50 a abandonné 0,84% à 3 079,32 points. A Wall Street, la tendance est indécise en fin d’après-midi : si le Dow Jones cède 0,53%, le Nasdaq Composite se maintient à flot en grappillant 0,49%.

A l'image de ce qui s'est passé la veille, les investisseurs ont de nouveau manifesté leur inquiétude face à la deuxième vague de Covid-19 qui déferle en Europe et aux Etats-Unis. De nouvelles mesures de restriction sont à craindre, notamment en France où un reconfinement (au moins partiel) semble imminent.

En parallèle, l'espoir sur l'adoption rapide d'un nouveau plan de relance américain s'est étiolé. Les déclarations optimistes de la semaine passée n'ont finalement débouché sur rien de concret.

Dans ce contexte, les indicateurs économiques mitigés, publiés aux Etats-Unis, n'ont pu servir de catalyseurs haussiers.

Si les commandes de biens durables ont augmenté plus que prévu en septembre (+1,9% contre un consensus de +0,5%), la confiance des consommateurs américains du Conference Board a accusé une baisse surprise en octobre pour s'établir à 100,9 contre 102 visé par le marché.


Au chapitre des valeurs, Capgemini (+2,13%) s'est adjugée la première place du CAC 40 grâce à une activité plus dynamique que prévu au troisième trimestre. Les copies trimestrielles rendues par Coface (+3,19%) et Seb (+1,89%) ont également reçues un accueil favorable.

En revanche, les "bancaires" ont lourdement chuté alors que la BCE ne prendra pas de décision sur une éventuelle reprise du versement des dividendes pour ce secteur avant le 10 décembre. Société Générale a perdu 5,09%, BNP Paribas -4,78% et Crédit Agricole -4,46%

Par ailleurs, Maisons du Monde (-16,42%) et Fnac Darty (-7,56%) ont pâti des craintes d'un nouveau confinement. SMCP (-8,80%) n'a pu s'y soustraire malgré la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel légèrement supérieur aux attentes et d'objectifs de moyen terme crédibles.