Bourse

Marchés

Les Bourses européennes ont clôturé proches de l’équilibre

AOF - 22 octobre 2020


(AOF) - Les principaux marchés actions européens ont clôturé proches de l’équilibre en ce jour riche en publications trimestrielles. Ainsi, le CAC 40 a cédé 0,05% à 4 851,38 points et l’EuroStoxx 50 a reculé de 0,25% à 3 172,81 points. A Wall Street, la tendance est similaire en fin d’après-midi : le Dow Jones grappille 0,05% tandis que le Nasdaq Composite s'effrite de 0,2%.

Les investisseurs, qui attendent depuis plusieurs semaines la validation d'un nouveau plan de relance à l'économie aux Etats-Unis, se sont nourris des nombreuses publications des deux côtés de l'Atlantique ce jeudi afin de rythmer les marchés.

Si les publications trimestrielles et une baisse plus forte que prévu (787 000 contre 860 000 attendu) des nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage aux USA ont soutenu les marchés, les inquiétudes demeurent suite à l'accélération de la pandémie de Covid-19 aussi bien sur le Vieux continent qu'au pays de l'Oncle Sam.

Pays au sein duquel le deuxième et dernier débat télévisé entre le président américain sortant, Donal Trump, et le candidat démocrate, Joe Biden, a lieu ce soir. Celui-ci s'annonce a priori moins cacophonique que le premier. Si Joe Biden est donné gagnant dans les sondages, il perd du terrain face à un Trump qui devrait se montrer moins hostile afin de convaincre les indécis.

Sur le front des statistiques, l'indicateur synthétique du climat des affaires en France en octobre 2020 se replie de 2 points. Le recul est marqué dans les services, en particulier dans l'hébergement-restauration, secteur affecté par le renforcement des mesures d'endiguement sanitaire. Le repli est plus modéré dans l'industrie.

Aux Etats-Unis, 6,54 millions de logements anciens ont été vendus au mois de septembre. Les économistes tablaient sur 6,3 millions après 5,98 millions en août (chiffre révisé de 6 millions).

A la Bourse de Paris, Pernod Ricard a bondi de 3,9% à la faveur de la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel moins dégradé qu'attendu. De son côté, Schneider Electric (+2,12%) a profité du relèvement de ses prévisions pour l'exercice 2020.

A l'inverse, Dassault Systèmes (-2,43%) est relégué à l'une des dernières place de l'indice phare parisien suite à la réduction de son objectif de revenus pour l'année en cours. Enfin, Thalès (-1,79%) n'a pas pu dissiper les craintes des investisseurs malgré une publication trimestrielle sans réelle mauvaise surprise et la confirmation de ses objectifs annuels.