Bourse

Marchés

Les Bourses européennes réduisent légèrement leurs pertes grâce à la Fed

AOF - 27 août 2020


(AOF) - Les marchés actions européens ont légèrement réduit leurs pertes ce jeudi après que la Fed a dévoilé sa nouvelle stratégie de politique monétaire en ouverture du symposium virtuel de Jackson Hole. Ainsi, le CAC 40 a cédé 0,64% à 5 015,97 points et l’EuroStoxx50 a reculé de 0,86% à 3 328,01 points. A Wall Street, la tendance est au vert en fin d’après-midi : le Dow Jones gagne 0,72%, le Nasdaq avance de 0,26%.

La Fed, qui place l'emploi avant l'inflation dans sa nouvelle stratégie, a ainsi précisé qu'elle visera désormais une inflation de 2% en moyenne sur la durée, compensant ainsi les périodes d'inflation faible par une inflation à plus de 2% durant un certain temps. Ce qui ouvre la voie à des taux d'intérêts extrêmement bas pour une longue période.

Dans ce contexte, les indicateurs économiques n'ont eu que peu d'incidence sur les marchés. Le climat des affaires en France au mois d'août 2020 ressort à 91 après 84 un mois plus tôt. En zone euro, la masse monétaire M3 a progressé de 10,2% au mois de juillet après avoir avancé de 9,2% en juin.

La chute du PIB américain a été révisée à la baisse en deuxième estimation. La croissance a reculé de 31,7% au cours du deuxième trimestre 2020 contre une première estimation de -32,9% et après -5% au premier trimestre. 1,006 million personnes se sont inscrites au chômage au cours de la semaine s'achevant le 22 août 2020, en ligne avec l'attente des analystes.

Au chapitre des valeurs, Bouygues (+1,25%) a publié des résultats semestriels au-dessus du consensus. De son côté, Bastide Groupe (+7,21%) après fait état de revenus en hausse de 32,9% (en organique) au quatrième trimestre, clos fin juin, de son exercice 2019-2020.

A l'inverse, bioMérieux (-12,64%) chute lourdement, pénalisée par l'innovation d'Abbott Laboratories dans le dépistage du Covid-19, baptisé BinaxNOW il s'agit, en effet d'un sérieux concurrent pour le test bioFire de bioMérieux.

Enfin, Rallye (-9,82%) poursuit sa chute depuis l'annonce, vendredi dernier après la clôture des marchés, de la cession de 5% de Mercialys.