Bourse

Marchés

Les Bourses européennes refluent : confusion sur l'état des négociations commerciales

AOF - 18 novembre 2019


(AOF) - Les marchés européens ont reculé en raison d’informations contradictoires sur les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis. L’indice CAC 40 a perdu 0,16% à 5 929,79 points et l’EuroStoxx50 a cédé 0,18% à 3 704,92 points. Wall Street faisait pour sa part preuve de plus de résistance avec un Dow Jones grappillant 0,05% vers 17h30.

Si l'agence de presse, Chine nouvelle a rapporté ce week-end que Washington et Pékin avaient eu des discussions constructives sur le commerce, la chaîne de télévision américaine, CNBC a, elle, fait part cet après-midi du pessimisme du gouvernement chinois.

Celui-ci serait alimenté par le refus de Donald Trump de revenir sur les tarifs douaniers mis en place ces derniers mois. Or, la Chine pensait qu'un accord de principe avait été trouvé à ce sujet. Etant donné l'influence négative de l'incertitude entourant les négociations sur les perspectives macroéconomiques, Pékin donnerait par ailleurs la priorité au soutien à l'économie.

A ce propos, la Banque populaire de Chine a surpris les investisseurs en réduisant son taux " reverse repo " à sept jours à 2,50% contre 2,55% auparavant afin de soutenir la croissance par le crédit. Ce taux est appliqué par une Banque centrale pour fournir des liquidités aux banques commerciales par le biais d'échanges de titres, qu'elle leur revendra à court terme.

L'incertitude suscitée par les informations contradictoires sur le commerce a pénalisé les valeurs cycliques : ArcelorMittal (-3,26%) Renault (-2,1%), Saint-Gobain (-1,1%)...

En revanche, Euronext a gagné près de 1%. Son concurrent suisse, Six propose 2,84 milliards d'euros pour racheter la Bourse espagnol, BME (+38%), avec qui la Bourse paneuropéenne est également en pourparlers.