Bourse

Marchés

Les Bourses victimes d'un coup de bambou

AOF - 04 mai 2021


(AOF) - Les marchés européens sont repartis à la baisse, affaiblis en particulier par les valeurs technologiques. En hausse ce matin, l’indice CAC 40 a clôturé en repli de 0,89% à 6 251,75 points tandis que l’EuroStoxx50 a perdu 1,99% à 3 920,79 points. La tendance était similaire aux Etats-Unis où le Dow Jones cédait 0,67% tandis que le Nasdaq Composite, chutait de 2,63%.

La tendance s’est retournée en milieu de séance, sans catalyseur particulier.

 

Les valeurs liées à l'énergie ont fait partie des rares à résister dans le sillage des cours du pétrole. Le baril de Brent progressait de 1,17% à 68,45 dollars. Vallourec (3,81%) et Total (+1,14%) ont ainsi fini parmi les plus fortes progressions du marché parisien.

Ces deux sociétés étaient en compagnie de Trigano (+11,52%), dont les résultats ont été salués, et de Dassault Aviation (+3,46%), qui a remporté un nouveau contrat pour 30 Rafale avec l'Egypte.

Les valeurs bancaires, bien orientées ce matin et en particulier BNP Paribas, n'ont pas échappés au repli du marché. Elles ont été lestées par le recul des taux longs, qui ont bénéficié de l'accroissement de l'aversion au risque en milieu de journée. Le rendement du 10 ans américains cède 3 points de base à 1,54% et son équivalent allemand, 4 points de base à -0,24% vers 17h30.

Ce relâchement sur le marché des taux n'a pas empêché les valeurs technologiques d'enregistrer les reculs les plus prononcés. Après leur vive hausse de 2020, leur valorisation élevée les rend particulièrement susceptibles à des prises de bénéfices. A Paris, Soitec a perdu près de 5%, Dassault Systèmes plus de 3%...

Même motif, même punition pour les valeurs vertes : -6,09% pour Neoen, -5,7% pour McPhy...