Bourse

Marchés

Les investisseurs s'alarment de la propagation du coronavirus

AOF - 24 février 2020


(AOF) - Les bourses mondiales ont chuté en raison des craintes que l’épidémie de coronavirus ne se transforme en pandémie. Le CAC 40 a ainsi perdu 3,94% à 5 791,87 points, et l'EuroStoxx 50 a reculé de 3,93% à 3 650,99 points. Idem à Wall Street, où en cours de séance le Dow Jones abandonnait 2,90% et le Nasdaq 3,44%.

Les investisseurs s'inquiètent de la propagation rapide du coronavirus hors de Chine ces derniers jours. L'épidémie fait désormais de plus en plus de victimes en Corée du Sud et en Iran, de loin les pays les plus touchés en dehors de Chine.

En Europe, c'est l'Italie qui compte le plus de victimes, avec plus de 220 contaminés et 7 décès. Le gouvernement a placé une dizaine de villes du Nord du pays, région la plus riche, en quarantaine, alors que de nombreux rassemblements populaires, comme les rencontres sportives ou le carnaval de Venise, ont été annulés ou écourtés.

Malgré ce contexte, l'indice allemand IFO sur le sentiment des affaires a gagné 0,2 point en février pour s'établir à 96,1, et aux Etats-Unis, l'indice manufacturier de la Fed de Dallas est ressorti à 1,2 ce mois-ci, contre -0,2 en janvier. 

Du côté des entreprises, la plupart des valeurs des grands indices européens sont en baisse. Les entreprises de secteurs très cycliques, comme l'industrie et les matières premières, ont accusé de lourdes pertes: Arcelor Mittal a perdu 6,72%, Peugeot -6,97%, Renault -6,63%, et TechnipFMC -3,65%.

Les craintes liées au coronavirus ont par ailleurs affecté les secteurs du luxe, avec LVMH (-4,66%) et Kering (-4,72%) et les valeurs liées au tourisme, dont Accor et Air France.