Bourse

Marchés

Les marchés redescendent sur terre

AOF - 03 septembre 2020


(AOF) - Les principaux marchés actions européens ont clôturé dans le rouge au terme d'une séance mouvementée. Le CAC 40 a perdu 0,44% à 5 009,52 points. L'Euro Stoxx 50 a cédé 1,19% à 3 298 points. Aux Etats-Unis, le " rally du coronavirus " est sortie de route. A l'approche de la mi-séance, le Dow Jones abandonne 2,5% à 28 381 points, tandis que le Nasdaq chute de plus de 4,7%, repassant sous le seuil symbolique des 12 000 points.

La journée avait pourtant débuté sur les chapeaux de roues dans le sillage de la clôture des Bourses américaines et de la confirmation du rebond de l'activité dans les services en Chine.

L'indice PMI des services de la deuxième économie du monde est ressorti en août à 54 en juillet, soit son quatrième mois consécutif au-dessus de 50, niveau qui sépare contraction et expansion de l'activité.

En zone euro aussi, les nouvelles sont bonnes. Certes, la croissance de l'activité dans le secteur privé a ralenti en août après l'exceptionnel rebond post-déconfinement, mais elle reste largement en territoire expansionniste.

L'indice PMI composite est en effet ressorti à 51,9, après 54,9 en juillet.

Aux Etats-Unis enfin, l'indice ISM des services (80% du PIB du pays) a lui aussi reculé le mois dernier, passant à 56,9 après 58,1 juillet, mais il demeure bien loin du seuil fatidique des 50.

Aussi, la clôture négative du CAC 40 s'explique essentiellement par les prises de bénéfices à Wall Street, notamment sur les valeurs technologiques et plus particulièrement les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft), locomotives des marchés depuis le début de l'année.

A la Bourse de Paris, les investisseurs ont suivi la tendance new yorkaise en délaissant les valeurs technologiques au profit des valeurs dites " traditionnelles ".

Publicis a bondi de près de 5%, soutenu par ailleurs par Oddo BHF qui a relevé sa recommandation à l'Achat. Renault a gagné 3,2% et Peugeot, 2,6%.

A contrario, les étoiles 2020 du CAC ont pâli. STMicroelectronics a cédé 6,9%, Worldline, 5,7% et Dassault Systèmes, 2,8%.